logo_tripode LE TRIPODE
 
Facebook Twitter issuu

CATALOGUE PROGRAMME 2016

Le Tripode éditions


Consultez notre catalogue programme 2016 en cliquant ici !

J'appris à suivre tous les chemins et j'en devins un moi-même

Cette phrase de Charlotte Salomon, leTripode la fait sienne. Goliarda Sapienza et tant d’autres auteurs que nous publions auraient pu l’écrire. Prendre tous les chemins, devenir d’autres mondes, ne jamais s’arrêter à l’arrogance des certitudes : tels sont les désirs qui guident la maison d’édition à chacun des livres qu’elle publie. Pour reprendre l’expression du poète Guiseppe Ungaretti, il y a dans cette expérience quotidienne qui nous sort de nous-mêmes quelque chose qui relève de « l’allégresse des naufrages », d’une ivresse du dénuement.

Pour l’édition 2016 de son catalogue-programme, leTripode avait justement envie de faire connaître ceux avec qui il partage cette allégresse. Aujourd'hui, plus que jamais, publier des livres reste avant tout une histoire de rencontres : une maison d’édition ne serait rien sans ceux qui la soutiennent. Au fil des pages suivantes, vous pourrez découvrir quelques-uns des hommes et des femmes qui, par leur amour des livres, permettent auTripode de poursuivre sa route.

L’Auteur

Le tripode (« trois pieds » en grec) est un symbole de stabilité : trois pieds trouvent toujours un équilibre. Une chaise ou une table à quatre pieds peuvent être bancales, un trépied jamais. Cela ne tient pas de la magie mais de la géométrie euclidienne : trois points non alignés forment à coup sûr un plan.

Ce nom rappelle les fondations sur lesquelles repose la maison d'édition – les littératures, les arts et les ovnis – et taquine les esprits cartésiens : associer un nom pareil avec un logo qui tient du cercle et du carré…

En littérature, tripode est le nom des soucoupes volantes dans La Guerre des mondes mais aussi celui qu’Alfred Jarry avait donné au cabanon sur pilotis qu’il s’était construit en bord de Seine, à Corbeil, et dans lequel il se reposait quand il en avait assez de Paris.