logo_tripode LE TRIPODE
 
Facebook Twitter issuu

L'Agenda 2017 du Tripode

Le Tripode éditions


Pour 7 euros, un agenda original avec de la littérature, des arts et des ovnis !

L’agenda est sans doute l’un des objets les plus usuels de nos vies. Pour l’embellir, le Tripode a conçu un agenda d’éditeur qui enrichit le traditionnel déroulé du calendrier de pages pleines de littérature, d’arts et d’ovnis.

Chaque semaine de l’année occupe l’espace d’une double-page dans l’agenda. En sus, l’agenda Tripode 2017 comprend :

-       un manifeste pour la liberté de pensée (texte de Jean-Jacques Pauvert)

-       un calendrier des « saints littéraires »

-       un florilège de citations

-       une série inédite de 13 dessins d’oiseaux (Anna Boulanger)

-       un plan des meilleurs lieux où faire pipi à Paris (Cécile Briand),

-       des conseils à l’usage des dépressifs (textes et images de Cécile Gambini),

-       une nouvelle sur la vie de couple (texte de Kenneth Bernard),

-       des extraits du Tout va bien,

-       une BD inédite de Nicolas Arispe

-       une brève présentation du catalogue du Tripode, accompagné de dessins d’Edward Gorey, de Boll, de Fabio Viscogliosi

 

DECOUVRIR QUELQUES PAGES

 

L’Auteur

Le tripode (« trois pieds » en grec) est un symbole de stabilité : trois pieds trouvent toujours un équilibre. Une chaise ou une table à quatre pieds peuvent être bancales, un trépied jamais. Cela ne tient pas de la magie mais de la géométrie euclidienne : trois points non alignés forment à coup sûr un plan.

Ce nom rappelle les fondations sur lesquelles repose la maison d'édition – les littératures, les arts et les ovnis – et taquine les esprits cartésiens : associer un nom pareil avec un logo qui tient du cercle et du carré…

En littérature, tripode est le nom des soucoupes volantes dans La Guerre des mondes mais aussi celui qu’Alfred Jarry avait donné au cabanon sur pilotis qu’il s’était construit en bord de Seine, à Corbeil, et dans lequel il se reposait quand il en avait assez de Paris.