logo_tripode LE TRIPODE
 
Facebook Twitter issuu

Les Chroniques scandaleuses de Terrèbre

Léo Barthe, Jacques Abeille


Au milieu des années 70, à la manière d’un rêve, Jacques Abeille s’engageait dans l’exploration d’un monde imaginaire en écrivant un roman : Les Jardins statuaires. Depuis, de livre en livre, s’élabore l’univers extraordinaire des Contrées, avec ses règles et ses fantasmagories.

Les Chroniques scandaleuses de Terrèbre nous révèlent certains secrets de cette cité qui règne sur le monde des Contrées. Puissante mais tourmentée par ses désirs hégémoniques et la menace latente des barbares qui peuplent les limites de son empire, Terrèbre est traversée par de sourdes pulsions. Elle laisse vivre entre ses murs, dans la tension des attentes, des histoires plus ou moins avouables. Le présent recueil rassemble plusieurs de ces histoires, éclairant par là même d’un autre jour la vie de certains protagonistes apparus dans Le Veilleur du jour.

Le roman est enrichi des illustrations de Pauline Bernenon

Couverture : François Schuiten

 

LIRE UN EXTRAIT

L’Auteur

Léo Barthe est un « hyponyme » de Jacques Abeille. C’est sous ce nom que l’auteur signe certains de ses ouvrages érotiques, notamment aux éditions de La Musardine.

Le Co-Auteur

Jacques Abeille est né en 1942. Professeur d’art plastique, il amorce une œuvre poétique et romanesque qui, après les accidents successifs des Jardins statuaires, se retrouve disséminée chez une myriade d’éditeurs. Les Jardins statuaires sont le point de départ d’un ambitieux Cycle des contrées, où alternent des textes amples et de brefs fragments qui entrent en relation les uns avec les autres. Jacques Abeille construit une œuvre à l’architecture singulière et complexe, à base de fragments, de secrets, de personnages d’archivistes, de voyageurs, et d’hétéronymes...