logo_tripode LE TRIPODE
 
Facebook Twitter issuu

Les Jurons

Marie-Luce Ruffieux


Les Jurons est l’histoire du tournage d’un film qui tourne mal. Vraiment mal. Une accessoiriste de cinéma, qui s’ennuie passablement dans son travail, décide de donner vie à plusieurs objets qui l’entourent. Elle va alors, totalement impuissante, voir une tornade de bizarreries et de catastrophes s’abatttre sur elle et le film.

Les Jurons est le premier roman de Marie-Luce Ruffieux. Pour écrire ce récit riche en désastres, elle a collecté pendant plusieurs années des segments de phrases un peu partout : dans les livres, dans la rue, sur internet. Des milliers de mots glanés pour leur beauté involontaire, et patiemment archivés. Un jour, elle s’est isolée sur une montagne et a sorti ses ciseaux pour mettre bout à bout ses trouvailles. Dans un cut-up littéraire un peu fou, mettant l’imagination en roue libre, elle a créé un roman dont on peut dire, sans trop de risque, qu’il atteint des sommets de l’étrange.

La graisse enfouit les fesses et tout le monde rate ses baisers. J’ai vu la langue d’Audrey arriver sur le côté rapidement dans la bouche de mon sosie. Je faisais de grands gestes en pensant rire de moi-même. Je me suis pris les pieds dans les ailes cassées de mon déguisement qui pendouillaient et j’ai glissé sur les plantes qui garnissaient les interstices entre les dalles. Je suis tombée. J’étais recouverte de punch et j’avais un cure-dent dans le téton.

LIRE UN EXTRAIT

L’Auteur

Marie-Luce Ruffieux est née en 1984 à Lausanne, en Suisse. Formée dans une école d'art, elle est l’auteur de plusieurs livres dont Beige (éditions Héros-Limite, 2009), Tassant (éditions Ripopée, 2011), Il neige devant le feu d’artifice (éditions Contre-Mur, 2012) et La Nageoire de l’histoire (éditions Contrat-Main, Toulouse, 2016)