logo_tripode LE TRIPODE
 
Facebook Twitter issuu

L'Homme qui savait la langue des serpents

Andrus Kivirähk, Jean-Pierre Minaudier, Denis Dubois


Prix de l'Imaginaire 2014 du roman étranger

Voici l'histoire du dernier des hommes qui parlait la langue des serpents, de sa sœur qui tomba amoureuse d’un ours, de sa mère qui rôtissait compulsivement des élans, de son grand-père qui guerroyait sans jambes, d’une paysanne qui rêvait d’un loup-garou, d’un vieil homme qui chassait les vents, d’une salamandre qui volait dans les airs, d’australopithèques qui élevaient des poux géants, d’un poisson titanesque las de ce monde et de chevaliers teutons épouvantés par tout ce qui précède... Peuplé de personnages étonnants, empreint de réalisme magique et d’un souffle inspiré des sagas scandinaves, un roman à l’humour et à l’imagination délirants.

 

L’Auteur

Andrus Kivirähk est un écrivain estonien né en 1970 à Tallinn. Phénomène littéraire dans son pays, journaliste et essayiste, son œuvre importante suscite l’enthousiasme d’un très large public qui raffole de ses histoires. Il écrit des romans et des nouvelles, des pièces de théâtres, des textes et des scénarios de films d’animation pour enfants.

 

Le Traducteur

Jean-Pierre Minaudier est né en 1961 à Lyon. Ancien élève de l'École Normale Supérieure, professeur d’histoire en hypokhâgne et khâgne, traducteur, il est également chargé de cours d’histoire estonienne et de traduction littéraire depuis l’estonien à l’INALCO et enseigne le basque à la Maison Basque de Paris. Son temps libre est assez compté.

 

Le Dessinateur

Reprenant à son compte la tradition des collages surréalistes, Denis Dubois manipule les gravures en laissant parler son imaginaire. Il se présente lui-même comme un manufactureur d’images, avoue pour lecture de prédilection le bottin et fait de L’Attaque de la moussaka géante son film préféré.

 

Livres de l’auteur en poche

Presse

Sophie Quetteville, libraire, était en Estonie avec nous pour le voyage de presse à la rencontre de Andrus Kivirhäk...

 

Interview par Libfly de Jean-Pierre Minaudier, le traducteur

Interview de l'auteur ici – en ligne sur le site de Libfly –

« Merveilleux à tous les sens du terme. »
Nils C. Ahl, Le Monde

« L'écriture de Kivirahk, à la fois délicate et franche du collier, enfantine et sarcastique, se rit de toutes les grandiloquences, lestée par un imaginaire et un appétit sidérants, une témérité ne reculant devant rien. Comment vous dire ? C'est comme si, à la fin des temps, Tolkien Beckett, Mark Twain et Miyazaki  allaient, avec sous le bras quelques sagas islandaises et des albums d'Astérix, boire ensemble dans une cabane, autour d'un ultime feu de joie. »
Hervé Aubron, Le Magazine Littéraire

« Kivirahk nourrit sa fantasmagorie d'un bouillon de culture vertigineux, en le malmenant joyeusement au passage »
Sophie Pujas, Transfuge

« Il faut lire prudemment cette saga, échevelée, déroutante, sanguinolente comme un film de série Z, tant elle met à mal nombre de présupposés. »
Christine Sallès, Psychologie Magazine

« Un conte drôle doublé d’une satire du conformisme et de l’uniformisation. »
Lionel Decottignies, L’Humanité  

« Une épopée luxuriante. »
François Perrin, TGV Magazine

Une « époustouflante réussite littéraire ».
L’Amour des livres