LE TRIPODE

Peau-de-sang

Audrée Wilhelmy


Isolée dans le froid et la solitude des forêts, la ville de Kangoq est figée dans le temps. Ici, on vit de peu, du labeur des ouvrières dans les filatures et des hommes dans les champs. Mais une femme différente donne un secret équilibre à ce monde. Dans sa boutique, selon les heures, elle déplume de grandes oies des neiges, initie discrètement de jeunes filles aux élans de leur corps, ou accueille les hommes qui cherchent, dans sa chair, un impossible repos.
Peau-de-Sang est le cinquième roman d’Audrée Wilhelmy, et celui de la maturité. Portrait d’une femme extraordinaire à la fois mère, sorcière et prostituée, ce roman est habité d’une force rare, incantatoire, à la croisée de la liberté de Goliarda Sapienza et de la poésie de Bérengère Cournut.

L'illustration de couverture a été réalisée par Marina Ho.

L’Auteur

Écrivaine et artiste, Audrée Wilhelmy vit au Québec. Elle a fait depuis quelques années le choix de vivre en retrait des villes, dans une ancienne maison au milieu des bois de la région de Lanaudière. Elle est notamment l’autrice des roman Les Sangs, Le Corps des bêtes et Blanc Résine, publiés en France au éditions Grasset. Peau-de-sang est son premier roman publié au Tripode.

Presse

C'est un roman en lévitation où l'action se situe dans une ville hors du temps, dans les forêts de l'irréel. Un texte qui parfait la mythologie que son autrice bâtit, livre après livre.
Quentin Lafay - Les Matins du samedi, France Culture.
Réécoutez l'interview d'Audrée Wilhelmy ici

J’aime énormément. Il y a une sorte de magnétisme sombre et terriblement élégant qui se dégage de l’écriture d’Audrée Wilhelmy – certaines visions me rappellent vraiment l’univers d’Olga Tokarczuk. Audrée a une manière conter qui est nouvelle pour moi, pourtant pas déstabilisante, mais au contraire franchement fascinante.
Thibault – Librairie Carpe Diem – Munster

Peau de sang est incroyable.
Fanette Arnaud – Librairie La Dérive – Grenoble 

J’ai dévoré Peau-de-sang, quel livre ! 
Gaëlle – Librairie Les Caractères – Paris

J’ai terminé Peau-de-Sang et bien sûr que j’ai adoré ! L’histoire évidemment, ces femmes fortes et ces hommes qui, finalement, dépendent tellement d’elles. La construction narrative est dingue, et vraiment fluide. (…) Un grand bravo à Audrée Wilhelmy.
Émilie – Librairie Le Jardin des lettres – Craponne
 
Je viens de terminer la lecture de Peau De Sang d'Audrée Wilhelmy qui m'a absolument bouleversée. J'ai trouvé son écriture juste et poétique, tellement précise et délicate.
L'histoire de cette femme, son regard sur le monde, sa compassion et sa puissance m'ont passionnée. Je pense que ce texte est un des grands romans de la rentrée littéraire.
Camille – Librairie Pantagruel – Marseille 
 
La lecture de Peau-de-sang s'est finie très tard dans la nuit et je suis absolument éblouie par la plume d'Audrée Wilhelmy. Ses personnages sont tellement forts et la fin est sublime.
Anne – Librairie Goulard – Aix-en-Provence
 
Envoûtée par l'écriture !
Nadège – Librairie Le Square – Grenoble
 
Un très grand livre, une écriture charnelle et sensuelle qui dépoussière les codes.
Christophe – Librairie des Songes – Sisco
 
Peau-de-Sang est incroyable. Un véritable conte noir, avec une plume somptueuse. 
Librairie Lignes de fuite – BIschheim
 
J’ai dévoré Peau-de-sang.
Émilie Bêchepois – Cité internationale de la langue française – Villers-Cotterêts
 
Une lecture qui m’a enchanté, un gros coup de cœur. 
Quentin – Librairie de L’Institut – Paris 6e
 

Audrée Wilhelmy fait partie des autrices du Québec qui osent jouer avec les codes, les formes, la langue. 
Dominique Scali, autrice de Les marins ne savent pas nager (La Peuplade)

Ce roman célèbre la féminité et la liberté, la transmission du savoir, il éclaire les choses qui changent, mais surtout qui restent pareilles. Il vous rendra reconnaissant de votre vie au XXIe siècle, mais il vous donnera aussi envie d’enfiler une jupe et un corset, et de vous mettre à l’ouvrage en écoutant le chant des oies.
Émilie – La Maison des feuilles – Montréal (Québec) 

Un roman organique, sensuel, campé dans le Québec rural du XVIIIe siècle, qui risque fort de vous surprendre !
Librairie Monet – Montréal (Québec)

L'enchanteresse des lettres québécoises, qui toujours extirpe l'éros de son terreau hypocrite pour l'instituer à même le tissu du monde, nous offre un conte ardent de transmission au féminin dans la tradition du néo-terroir apte à remplumer de vitalité les monstres froids qui nous éteignent. 
Olivier – Librairie Gallimard – Montréal (Québec)