LE TRIPODE

L'Amour est une maladie ordinaire

François Szabowski


Qui, dans sa vie, n’a pas rêvé de disparaître subitement pour laisser un souvenir impérissable ? Dans L’Amour est une maladie ordinaire, un homme succombe à ce dangereux fantasme. Parce qu’il refuse que l’amour ne soit pas éternel, parce qu’il ne supporte plus les ruptures et les histoires qui partent en déroute, il se voit régulièrement obligé, la mort dans l’âme, d’organiser son décès auprès des femmes qu’il aime. Pour le meilleur et pour le pire…


Découvrir un extrait du livre

Lire un entretien avec l'auteur

L’Auteur

François Szabowski est un écrivain né en 1977. Il a notamment publié aux éditions Les Forges de Vulcain : Les Femmes n’aiment pas les hommes qui boivent ; Il n’y a pas de sparadraps pour les blessures du coeur ; Les Majorettes, elles, savent parler d’amour ; Il faut croire en ses chances ; La Famille est une peine de prison à perpétuité et autres proverbes.
L'Amour est une maladie ordinaire est son premier livre publié au Tripode. 

Presse

Drôle et frais du début à la fin avec ce qu'il faut de réflexion pour en faire un roman intelligent ! 
Roxane Allouche - Librairie du Tramway - Lyon

C'est tout à fait fou dans le genre love story saboteuse ! 
Allan - Librairie des Cordeliers - Romans

Un conte philosophique qui vous invite à participer au spectacle de l'amour pour ensuite mieux y jouer. La fin est juste parfaite ! 
Librairie La Soupe de l'espace - Hyères

Plein d'humour et de finesse, à lire absolument ! 
Camille - Fnac - Dinard

Un roman qui mêle réflexions sur les sentiments amoureux à notre époque, quiproquos en tout genre, ironie mélancolique et rires grinçants. Dénouement des plus cocasses !  
Géraldine - Librairie La Buissonnière - Yvetot

Ce roman se lit tout seul, c'est drôle, c'est bien mené, et la chute finale est exquise ! 
Marquise - Sens Critique

Délicieuse comédie bourrée d'humour et de cynisme. [...] Frais et pétillant, pourquoi résister ? 
Sylvie - Fnac - Nice

Un livre drôle et intelligent. La chute de cette histoire est renversante. 
Louis - Fnac - Grenoble

 

Un récit réjouissant et plein de fantaisie. [...] Ça se lit d'une traite, en jubilant, jusqu'à la fin, proprement renversante. 
Ouest France

À mi-chemin entre fable déjantée et poésie moderne. [...] Une belle surprise ! 
Khadija Moussou - Elle

Sous le comique de situations aussi grotesques que pathétiques, Szabowski dresse un constat acide des dégâts collatéraux de ce qu'il appelle "la psycopathie masculine". 
Véronique Cassarin-Grand - L'Obs

Enjoué et déprimant, hilarant et consternant. 
Actualitté