logo_tripode LE TRIPODE
 
Facebook Twitter issuu

Beauté du geste

Nicolas Zeisler


Nicolas Zeisler dresse le portrait de figures mythiques de la boxe du XXe siècle (de Jim Jeffries à Mike Tyson) en 36 lettres qu’il leur adresse d’une plume franche et intime. La boxe est une poésie de combat, tel est le message que porte cette histoire amoureuse et personnelle du noble art. C’est aussi un récit qui déborde de figures littéraires. Coachs, amateurs, férus ou amants : Jack London, Cendrars, Hemingway, Cocteau, Bukowski ou encore Arthur Cravan, poète et neveu d’Oscar Wilde…, la boxe a fasciné les plus grands écrivains. Il y a le sang et la violence, la pression des titres et les défaites arrangées, la rançon du succès, la discipline de fer, les podiums sur lesquels les Noirs étaient indésirables… Mais il y a surtout le parcours chaotique des boxeurs de foire, champions du monde, voyageurs, éditeurs, musiciens ou danseurs de jazz, qui ont tout donné à la science du ring pour en faire une oeuvre profondément humaine et poétique.
Au travers de ces « vies minuscules », c’est aussi une histoire épique du siècle dernier que tisse Nicolas Zeisler.

Le livre contient les reproductions des 20 sérigraphies originales du projet Les 400 coups 2017.

Visuel de couverture : Anna Boulanger.

Découvrir un extrait

L’Auteur

Né en 1984, Nicolas Zeisler a vécu à Paris, Mexico et La Havane. Aujourd’hui journaliste indépendant, il vit désormais entre Buenos Aires et Turin, et Paris.