LE TRIPODE

Le Chien de Madame Halberstadt

Stéphane Carlier


Baptiste, écrivain, a connu des jours meilleurs. Son dernier roman a fait un flop, sa compagne l’a quitté pour un dentiste et, à bientôt quarante ans, il est redevenu proche de sa mère. Il passe ses journées en culotte de survêtement molletonné, à déprimer dans son studio qui sent le chou... Jusqu’à ce que Madame Halberstadt, sa voisine de palier, lui demande de garder son chien quelques jours. Baptiste accepte à contre-cœur et doit très vite se rendre à l’évidence : depuis que Croquette a franchi le seuil de son appartement, sa vie change du tout au tout.

L’Auteur

Stéphane Carlier a quelques années de plus que Baptiste. Il a vécu à New York, Los Angeles, Palm Springs, New Delhi, Lisbonne, et semble s’être fixé à Chalon-sur-Saône. Il aime les romans français, les arbres, Billie Holiday, et adore faire des listes. Le Chien de Madame Halberstadt est son sixième roman.

Presse

C’est un petit bijou, plein d’humour et disons-le de bienveillance.

Evelyne Charpentier - Librairie Le Passage - Alençon

 

On s'attache tout de suite au personnage. Histoire étonnante et improbable. On n'a pas du tout envie de lâcher le livre, jusqu'à la fin. (À écouter)

Laetitia - Librairie L'Intranquille - Besançon

 

Les chiens porte-bonheur existent ! La preuve en 174 pages de légèreté, de tendresse et d'humour qui vous donneront envie d'adopter Croquette. Un beau rayon de soleil ! 
Valérie - Librairie Ravy - Quimper

 

Un roman intelligemment drôle et moderne. 
Sophie & Amandine - Librairie Cheminant - Vannes

 

On se délecte de cette nouvelle histoire touchante et un brin loufoque.
Valérie Rumi - Librairie Deux Degrés Est - Sannois

 

À travers le portrait d'un écrivain au bord du désenchantement, l'auteur nous parle avec finesse et beaucoup d'humour de notre condition, entre peur de l'échec et désespoir. Le roman nous montre aussi qu'il suffit de peu de choses pour voir les portes du bonheur s'ouvrir à nouveau.
Nicolas Coupannec - Decitre Confluence - Lyon

 

Une fois de plus Stéphane Carlier fait mouche en promenant sur nos existences et nos rapports avec les autres un regard tendre, drôle et tout en finesse.

Librairie Passerelles - Vienne

 

Avec un sens de la répartie et du détail qui fait mouche, Stéphane Carlier signe une histoire drôle à souhait avec une pointe délicate de dérision et un soupçon de fantaisie pas piquée des hannetons. 
Fanny - Librairie Le Grenier - Dinan

 

Un roman délectable, dans lequel vous risquez fortement de vous attacher à cet anti-héros pathétiquement drôle !
Alix - Librairie La Lison - Lille

 

Drôle, attachant et un "poil" mélancolique, on adore !
Librairie Pleine Lune - Tassin-la-Demi-Lune

 

Roman drôle et haut en couleur.
Chloë - Librairie Clareton des Sources - Béziers

 

Un livre génial, une Croquette attachante ! 

Béatrice - Librairie du Théâtre Zannini - Bourg-en-Bresse

 

Voilà un ouvrage sympathique au style enlevé, souvent très drôle. 
Librairie Au saut du livre - Joigny

 

Un formidable moment de lecture, capable de redonner le sourire à une horde de morts-vivants dépressifs !
Elsa Chataigner - Decitre Confluence - Lyon

 

Un grand éclat de rire ! 

Librairie 45e parallèle - Pessac

 

Un feel-good loufoque et décalé, à lire et à offrir !
Louise - Librairie Le Genre urbain - Paris

 

Une comédie légère et positive. On fonce ! 

Librairie M'Lire - Anjou

 

Une petite pépite de drôlerie, de tendresse et d'ironie. Totalement irrésistible !
Le Hall du livre - Nancy

Cette comédie loufoque est totalement réjouissante, enlevée et écrite avec un humour vitriolé qui fait du bien...
Bernard Babkine - Marie-France

Si l'adjectif « adorable » ne peut guère être appliqué au fameux clébard, c'est néanmoins le mot qui surgit à la lecture de ce petit roman fantaisiste, où il sera question d'amour, de beauté et même...de Fanny Ardant !
Hélèna Villovitch - ELLE

Une comédie douce-amère autour d’un romancier déprimé et d’un chien magique.
Véronique Rossignol - Livres Hebdo

Poilade subtile assurée. [...]S'il saupoudre cette comédie d'un soupçon de merveilleux, Stéphane Carlier tient bon la barre du réalisme et de l'ironie pour épingler l'époque en géneral et le milieu de l'édition en particulier. Le mot de la fin est particulièrement savoureux, jolie pirouette doublée d'un clin d'oeil à Fanny Ardant. 
Delphine Peras - L'Express

D’une plume à croquer des pommes, franche et juteuse, l’auteur transporte le lecteur dans la triste vie de Baptise, écrivain médiocre dont la femme s’est barrée avec le dentiste. Alors que les journées mornes et sans saveur s’enchaînent, à déprimer en consultant sans cesse le classement des ventes de son roman et espionner son ex, la voisine toque à la porte.
Nathalie Bachelerie - Froggy's Delight

Stéphane Carlier offre une épopée burlesque conduite par un écrivain médiocre et un carlin magique avec qui on passerait bien une journée. Chaque chapitre est un lever de rideau où l’auteur réussit, avec cet animal d’une immobilité déconcertante, à nous faire voltiger dans le quotidien de Baptiste. J’ai littéralement adoré ce livre et la multiplication des dialogues apportant de délicieux soubresauts au récit.
Chronique complète sur le blog Des mots des autres

Extrait