LE TRIPODE

Après l'Éternité

Étienne Verhasselt


Après l'Éternité est un recueil de nouvelles et autres textes inclassables, qui tiennent autant de la fable et de la nouvelle que de la métaphysique et de la poésie. À l'instar des deux précédents, ce troisième recueil d'Étienne Verhasselt est un hommage à l’imaginaire où l’absurde se déploie dans toute sa splendeur. Et c’est toujours aussi sidérant, de sensibilité, d’humour, d’intelligence. 

 

Extrait :
« Elle reviendra ! » On le lui répète sans cesse…
Comment leur dire qu’elle ne l’a pas quitté, que leur dernière dispute – la quantième ? – n’y est pour rien. Et qu’il ne s’agit certainement pas d’un cas isolé, que d’autres aussi doivent disparaître de la même façon.
Pour ne pas les affoler, ni la population, par prudence il n’a encore rien révélé… Combien déjà qui, au milieu de la foule, se sont ainsi volatilisés ? Et un peu partout en ville il a placé des panneaux d’alerte, mais qui prêtera sérieusement attention à sa mise en garde : « Danger : ne pas heurter les passants ! »
« Elle reviendra ! » Leur dire qu’ils se trompent, expliquer l’impensable ? À quoi bon, ils répondront qu’un amour comme le leur… que les cœurs ceci… que leur histoire cela… Et ils lui riraient au nez, le traiteraient gentiment de doux rêveur, peut-être même de cinglé.
Mais il n’a ni rêvé ni perdu la tête. Il était avec elle lorsque, dans la cohue, quelqu’un l’avait bousculée : brusquement, elle avait pivoté sur elle-même avant de rebondir sur un passant, puis sur un autre et un autre et un autre, toujours plus vite ; de choc en choc, le mouvement rectiligne uniformément accéléré avait atteint la vitesse de la lumière et pouf ! disparue.

La couverture reprend une photographie de la célèbre botaniste britannique Anna Atkins (1799-1871).

L’Auteur

Étienne Verhasselt est né à Bruxelles, en 1966. Après des études de graphisme (ESA Saint-Luc, Bruxelles), il effectue un master en psychologie clinique à l'Université Libre de Bruxelles (ULB). Il travaille actuellement dans une communauté thérapeutique.
Finaliste en 2018 du prestigieux prix Rossel, son premier recueil - Les Pas perdus - est lauréat du prix Cornélus (Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique) et du prix Magie de la Littérature (Festival international du livre Transilvania, Roumanie). 

Presse

« Dans ce troisième recueil de textes d’Étienne Verhasselt (avançons « textes » plutôt que « nouvelles », car, cette fois encore, l’écrivain se donne toutes les libertés de forme – du poème de cinq vers à la narration de cinq pages, grand maximum), tout semble basculer dans l’après – même l’éternité, si on en croit le titre. »

Les carnets et les instants - Michel Zumkir - Lire la critique ici