logo_tripode LE TRIPODE
 
Facebook Twitter issuu

Les Pas d'Odette

Patrick Da Silva


« Elle, si elle se met à compter, ce sont les lunes pour les semis et les récoltes qu’elle ne fait plus, ce sont les pluies, la neige et les gelées, ce sont les saints de glace et Barnabé et le plein de la cuve en fioul domestique, du bout des doigts, les mailles à l’envers, les mailles à l’endroit et les grains du chapelet, ce sont, sur le calendrier, les fêtes du bon Dieu et les anniversaires.
Faut dire, qu’avec les petits et les arrières-petits ça en fait une jolie litanie, et compter les années depuis la mort de pépé. »

Les Pas d’Odette est le portrait d’une femme, les paroles d’un homme pour sa mère.

Lire l'incipit en cliquant ici

 

Écoutez un extrait lu par Patrick Da Silva ci-dessous, et pour écouter une lecture intégrale de Les Pas d'Odette, rendez-vous : 

- Le lundi 29 janvier à la MAISON DE LA POÉSIE à Paris
- Le mardi 30 janvier à la LIBRAIRIE DELAMAIN à Paris
- Le vendredi 9 mars à la LIBRAIRIE OBLIQUES à Auxerre

 

L’Auteur

« Si je lis c’est d’abord que j’ai entendu lire ; et ce n’était pas le soir dans mon lit, ni à l’école, des histoires pour enfants – certes on m’a bien offert quelques albums ; je me souviens de Frou le lièvre et de Bourru l’ours brun, des images surtout – non, c’était le dimanche et c’était à la messe. »
Patrick Da Silva, in du dimanche

"Ses mains sont larges, son regard attentif. Ses silences sont de ceux qui éprouvent et rendent difficile les simagrées. Ses paroles peuvent d’un même élan questionner les
fondements de la chrétienté, les tragédies grecques ou la vie d’une proche voisine. Le vin, dans la cabane qu’il s’est construite au bord d’une rivière, se boit dans des coupelles
et succède généralement à une balade dans les champs où il s’occupe de ses bêtes. Et pourtant, aussi inhabituelle que sa vie sylvestre se présente, Patrick Da Silva reste un homme du commun. Ceux qui le rencontrent devinent qu’il s’est donné pour seules règles l’attention aux autres et l’existence la plus simple. Lui, qui habite depuis soixante ans sur des terres qui l’ont vu naître et qu’il quitte rarement, façonne depuis son territoire une langue singulière avec laquelle il fouille le monde. Ainsi poursuit-il, à travers des textes qui mêlent sans façon le patois aux mots rares, mais aussi des films, un chemin qui lui est propre. À l’occasion de la parution de deux nouveaux livres – et filii et Les Pas d’Odette – nous avons préparé ce bref dossier pour envisager un peu mieux cet auteur qui attache plus d’importance à la parole partagée et à la quiétude qu’aux reconnaissances littéraires." Le Tripode

Livres de l’auteur

Presse

Odette, c'est notre grand-mère à tous, et tous on ne peut que s'attendrir devant l'ardeur et la beauté de ses pas. Ce texte court et si bien saccadé nous les fait entendre et c'est tout simplement magique...
Géraldine - Librairie La Buissonnière - Yvetot

Les Pas d'Odette fait partie de ces petits textes qui rendent l'intime universel. De ces petits textes brodés qui sont l'antidote au cafard de la vie moderne. Les Pas d'Odette, ceux d'une grande dame, le modèle, la trace dans les pas duquel le fils, l'enfant puis le lecteur tracent leurs routes. Les Pas d'Odette est un morceau de conte à la croisée de Grimm ou de Dostoievsky, d'une chanson de Léo Ferré. Les Pas d'Odette noue le cœur puis rend sa joie à l'homme !
Anna - Librairie Delamain - Paris

C'est très beau.
Sarah  - Librairie Terre des livres - Lyon

C’est un beau texte, une sorte de poème très enlevé, très rythmé.
Maya - Librairie Vivement Dimanche - Lyon

Un cadeau de lecture...une pépite, une gourmandise. Le macaron raffiné après un festin.. la cerise sur la bûche... la liqueur parfumée... un délice à déguster...
Patrick Da Silva rend hommage à sa mère, Odette... à pas comptés, sur les traces d'une vie de labeur, d'une vie simple. Texte en fragments, chemin de vie parcouru le plus souvent à pied. Sur la trace d'Odette, une mère universelle.
Gilles - Librairie Le Marque page - Quintin

J'ai adoré ce court texte, qui réussit à être à la fois un texte très intime mais qui en même temps à une portée universelle. Je crois qu'on retrouve tous quelque chose de nos mères ou grand-mères dans ce portrait d'Odette...
Anthony Bourel - Librairie Gibert Jeune - Paris

L'auteur d'Au cirque et de et filii, livre un magnifique portrait de femme.
Sophie Joubert - L'Humanité

Ce petit livre est présenté comme un récit. Mais l'écriture de cet hommage à une mère tient de la poésie et se lit avec délice. La vie d'Odette, qui a vu le jour vers 1930 dans un village auvergnat, du côté de Pontaumur, est racontée par ses pas. Tous ceux qu'elle a pu faire, avec des vaches sur les chemins, ou pour aller à l'école. Plus tard, comme bonne, puis pour aller travailler à l'usine aux Ancizes. II y a aussi les pas d'une maman bien occupée avec tous ces petits, et aussi ceux pour aller visiter les copines et les frangines. Au total, sans doute plus d'un tour du monde de pas pour dire une vie, désormais celle d'une amère-grand-mère.
Pascale Fauriaux – La Montagne