logo_tripode LE TRIPODE
 
Facebook Twitter issuu

Le Caillou

Sigolène Vinson


Le Caillou, c’est l’histoire d’une femme qui voulait devenir un caillou.

« Avant de raccrocher, je lui confie que j’ai dans l’idée de partir quelques jours en Corse. Je l’entends renifler et pleurer. Pour elle, c’est le premier signe de vie que je donne depuis bien longtemps. Le dernier qu’elle a perçu, c’est le cri que j’ai poussé en venant au monde. Elle oublie qu’enfant, je riais tout le temps et embrassais le bonheur commun. Ce n’est que plus tard que j’ai eu des vues nouvelles, d’abord celle d’un désert sous ma fenêtre, et depuis peu, celle du large. »

 

Le Caillou a obtenu le Prix Libr'à Nous 2016, le 4e Prix littéraire des lycéens de Pays de la Loire, le Prix du Marais de la médiathèque de Lomme, le Prix des bibliothèques La Passerelle 2016, ainsi que le Prix des lecteurs de la librairie Les Cordeliers 2016 :

Sous la couverture magnifique d’Estelle Ribeyre, qui attire l’œil, ce caillou est en fait une pierre précieuse. Pas de celles qui étincellent mais de celles qui, de par leur beauté singulière nous rendent plus riches quand on les a en main. (Soazic)
 

 

 

L’Auteur

Sigolène Vinson est née en 1974. Elle est journaliste à Charlie Hebdo et à Causette. Elle est également l'auteur d'une autofiction (J’ai déserté le pays de l’enfance, Plon, 2011) et de plusieurs polars écrits à quatre mains avec Philippe Kleinman.

 

Presse

France culture, Le Temps des libraires : réécouter Benjamin Cornet de la librairie Les Mots et les choses à propos du Caillou, lundi 8 juin 2015.
 
"Une fantaisie mélancolique, un ton absolument à part et une vraie liberté. J’adore ! »
Nathalie Collard, éditions Albin Michel
 
« L'écriture est surprenante, drôle et parfois bousculante. J'ai aimé cette atmosphère à la fois très ancrée dans le réel et fantasmée, rêvée, presque surréaliste. (...) Tous les passages du livre sur la Corse sont très bons, encore une fois entre vécu et fantasme, déconstruction d'une image d'Epinal pour recréer sa propre image, décalée, personnelle, très poétique. Ce livre m'a marquée, je sens qu'il va m'accompagner un bon bout de chemin, comme un petit caillou dans la chaussure qu'on choisit de ne pas retirer.»
Olivia Profizi, auteure
 
« Surprenant et très singulier. »  
Valérie Caffier, Librairie Le Divan 
 
"Lorsque la femme s'allie à l'océan et au vent pour sculpter la pierre et crier son amour immense, cela donne une très belle ode à l'amour, à la sculpture et à la nature. Poétique et magnifique." Librairie Le Divan
 
Coup de coeur de Marilyn, sur le blog de la librairie Mollat
 

« J’ai dévoré. »

Manon, Librairie Masséna
 
« J'y ai trouvé une voix authentique, à la fois drôle et poignante, capable de légèreté comme de gravité, de lumière comme de noirceur, d'insolence comme d'innocence et d'élégance. (...) La dernière partie m'a vue dans mon plus grand rôle de lectrice hypnotisée, révoltée avant de me rappeler que la fiction est justement faite pour nous sauver d'un réel sans relief ni amour.(...) C'est vraiment un texte qui m'a frappée au cœur.»
Fanny Chiarello, auteure

« C’est ce genre de textes qui me fait aimer mon métier. »
Géraldine, Librairie La Lettre écarlate
 
« Une fable des plus exquises. »
Lou, Librairie Les Guetteurs de vent
 
« Puissant et saugrenu »
Amadine Dhée, auteure

« Un roman magnifique. Une écriture douce, mélancolique, mais aussi âpre, rugueuse, animée et passionnée... » 
Audrey, Librairie Jonas

« (...) Combat contre la matière, quête insensée d’un portrait figé dans le roc, entre le bleu sidérant de la mer et le bleu étourdissant du ciel, Le caillou est une histoire de femme et d’os, une histoire de Corse et de Sarde, sur une île où le temps accouche de pierres à visages d’homme.
Et puis, le Caillou, c’est aussi une histoire d’amour perdu, merveilleuse de sensibilité : « Ses cheveux blonds sous mes doigts et ses ronflements de bête morte formaient le port que j’avais aperçu, par jour clair, de l’autre côté de la mer. »
Aux prises avec les rochers, Sigolène Vinson nous transporte finalement au cœur de l’infini. Sous le caillou, l’aplat ...»
Manuel Candré, auteur

« Une très belle réflexion sur notre tristesse contemporaine qu’est la solitude. »
Gwendoline, Librairie Les Mots et les Choses
 

"J'ai adoré "Le caillou" : une fable moderne, dans laquelle l'absurde et le burlesque sont saillants et donnent lieu à des scènes drôlissimes. Fable également mélancolique et profonde sur nos solitudes contemporaines."
Florian, de la librairie Decitre à St Genis Laval

« Merci pour cette découverte, ce roman loufoque, absurde et drôle ! »  
David, Cultura
 
« Le Caillou est un texte original, singulier, drôle et émouvant. »  
Marie Musy, Librairie du Midi
 
« (...) Jusqu'aux dernières pages, l'auteure s'amuse avec nous et rebat les cartes, tout est possible. »
Evelyne, blogueuse.

 

 "Singulier dans son propos, surprenant dans sa forme et sa construction (un habile twist redistribue radicalement les cartes à miparcours), ce premier roman iconoclaste et doux explore, dans un style affûté qui fait sourire (presque) à chaque page, la dynamique de la mélancolie, cet état étroitement lié au minéral et à la tranquille inertie des pierres. Dans son sublime roman L'Age de Pierre (1992), l'écrivain Paul Guimard voyait son héros se transformer en roc dans une allégorie de la vieillesse et de la mort. Petite soeur du
Pierre de Guimard, la narratrice Sigolène Vmson aspire elle aussi à l'immobilité, maîs vivra sa vie malgré tout. Précieux Caillou.

Glamour - 2 mai 2015
 
"Le verbe claque"
Lire - Juin 2015
 
 
- TF1 : "Au Field de la nuit", dans la nuit du 18 au 19 mai.
 
-France 3 :  "Un livre un jour", diffusion le 21 mai à 17 h 15, en replay sur le site pendant une semaine
 
Côté blogs :
 
" Le caillou » est un texte étonnant et réjouissant, à l’humour décapant." Un dernier livre avant la fin du monde.
"Le Caillou, merveilleux et délectable", Domitille C.
 
"Un texte qui se lit tout seul et avec plaisir, bourré d’audace et de lâcher prise. Une liberté de ton et une originalité qui font mouche, incontestablement." D'une berge à l'autre
 
"Je suis profondément admirative et subjuguée par toute la richesse inventive et singulière dans la construction de ce roman où le besoin de s'abstraire de la réalité fait écho à la vacuité de l'existence. C'est un texte très fort, à la fois drôle et bouleversant, tendre et insolent." Zakuro - Libfly
 
"Un roman drôle et tranchant, où toujours l’espoir s’intercale entre les lignes. Un roman grinçant et délicatement loufoque. Un équilibre parfait jamais rompu, une écriture sincère et authentique." Insatiable Charlotte
Et sa chronique radiophonique à écouter sur France Bleu Maine.