LE TRIPODE

Moi, le Glorieux

Mathieu Belezi


L’Algérie française s’effondre, les fellaghas ont pris les armes et la révolte explose : les colons quittent le pays par bateaux entiers. Mais Albert Vandel, le plus riche d’entre eux, refuse l’évidence et décide de rester. Habité par sa rage, fabuleusement vieux et toujours terrifiant, il défie l’apocalypse qui s’annonce. Barricadé dans sa forteresse, entouré de ses derniers fidèles, il décide, coûte que coûte, d’honorer jusqu’au bout sa légende. 
Roman de la démesure coloniale et de la folie occidentale, à la fois farce et tragédie, Moi, le Glorieux se présente comme l’un des plus grands textes de l’auteur révélé par ­Attaquer la terre et le soleil (Le Tripode, Prix littéraire Le Monde 2022 et Prix du Livre Inter 2023).

L'illustration de couverture a été réalisée par Luca Palazzi.

L’Auteur

« Prix littéraire Le Monde 2022 et Prix du Livre Inter 2023 »

Mathieu Belezi a enseigné en Louisiane (États-Unis), et beaucoup voyagé. Il a vécu au Mexique, au Népal, en Inde, et dans les îles grecques et italiennes. Il partage désormais sa vie entre la France et l'Italie.
Au Tripode, il est l'auteur de Attaquer la terre et le soleil (Prix littéraire Le Monde et Prix du Livre Inter), Le Petit roi, Moi, le glorieux, Le Temps des crocodiles.

Presse

Mathieu Belezi s'inscrit incontestablement comme un écrivain phare sur la thématique de la colonisation de l'Algérie. Je suis persuadée que les lecteurs d'Attaquer la terre et le soleil retrouveront sa plume avec intérêt dans Moi, le glorieux et Le Temps des crocodiles. Deux romans impactants dans lesquels Mathieu Belezi nous met une nouvelle fois au cœur de la barbarie des colonisateurs de l'Algérie, avec un vocabulaire concis et sans entournure duquel émane toute la violence de ce génocide. Un personnage principal dont la démesure et le despotisme pourrait frôler le comique s'il n'était à la tête d'un bataillon de soldats coupeur de têtes. Deux textes desquels on ressort abasourdi !

Céline – Librairie Vauban – Marseille