LE TRIPODE

24 fois la vérité

Raphaël Meltz


Il y a Gabriel, un opérateur de cinéma qui a parcouru le vingtième siècle l’œil rivé derrière sa caméra : de l’enterrement de Sarah Bernhardt au tournage du Mépris, du défilé de la paix de 1919 au 11 septembre 2001, il aura été le témoin muet d’un monde chaotique, et de certains de ses vertiges. Il y a Adrien, son petit-fils, qui est journaliste spécialisé dans les choses numériques qui envahissent désormais nos vies. Et il y a le roman qu’Adrien a décidé d’écrire sur son grand-père. 

En vingt-quatre chapitres, raconter une vie. Vingt-quatre chapitres comme les vingt-quatre images qui font chaque seconde d’un film. Vingt-quatre chapitres pour tenter de saisir la vérité : que reste-t-il de ce qui n’est plus là ? Que connaît-on de ce qu’on a vu sans le vivre ? Que faire, aujourd’hui, de tant d’images ?


L'illustration de couverture a été réalisée par Amena Nathan.

L’Auteur

Raphaël Meltz est né en 1975. Il a cofondé et codirigé la revue R de réel (2000-2004) puis le magazine Le Tigre (2006-2014). Il est notamment l'auteur de récits (série Suburbs, 2012-2014; Lisbonne voyage imaginaire avec des images de Nicolas de Crécy, 2002), et de romans : Mallarmé et moi (2006), Meltzland (2007), Urbs (Le Tripode, 2013), Jeu nouveau (2018), 24 fois la vérité (2021).

Livres de l’auteur

Presse

 

Meltz sort un roman godardien, qui oscille entre obsessions pour le cinéma, la presse et le rapport au temps. 

Liberation - Quentin Girard (portrait ici)

 

Comment, à partir d’une construction si sophistiquée, 24 fois la vérité parvient-il à susciter tant d’émotion et de beauté? Comment le tourbillon d’événements, de pensées, de vertiges qu’abrite ce roman profondément singulier se cristallise-t-il avec tant de justesse ? C’est le secret de Raphaël Meltz – pour notre part, nous l’appellerons : la grâce. Un mélange subtil de douceur et de passion, d’audace et de pudeur, de profondeur et de délicatesse.
Anouk – Librairie Point virgule – Namur (Belgique)

24 fois la vérité est probablement l'un des livres les plus délicats qu’il m’ait été donné à lire depuis quelque temps. Avec une pudeur et une justesse rare   —  sans jamais tomber dans les travers nombrilistes des codes du récit de l’intime, Raphaël Meltz  réussit brillamment à traiter de l'histoire du XXe siècle avec un mélange étonnant de récits de famille et de théories sur le cinéma qui fonctionne à merveille. Le rythme du récit, la langue, les réflexions sur le cinéma et la création littéraire, tout dans ce merveilleux roman est d'une élégante justesse.  
Sylvain A. – Librairie Mollat – Bordeaux

Un petit bijou d'intelligence !
Librairie PantagruelMarseille

J'ai beaucoup aimé la construction du récit, la façon dont l'auteur parle de l'absence, de l'importance de vivre. J'ai lu d'autres romans de la rentrée littéraire avec ce thème de la filiation, de l'héritage familial etc.. Aucun n'est aussi abouti, à ce jour dans mes lectures, et à mon humble avis, que ce roman.
Thomas – Librairie du Pincerais – Poissy

J'ai été vraiment bluffée. Bluffée par la construction de ce texte et son écriture, bluffée par tant d'émotions sorties d'une écriture si factuelle ! L'alternance des chapitres qui met en lumière le contraste de ces deux époques, tout en rapprochant ces deux personnalités aux interrogations communes qu'une génération sépare. La place de l'image et des mots dans nos vies, l'interrogation sur l'Histoire, la technologie et le progrès, les multinationales, les choix de vie et la psychogénéalogie…
Aurore – Librairie Caractères – Mont-de-Marsan

Raphaël MELTZ : un auteur qui, à coup sûr, va marquer cette rentrée littéraire ! Ce roman est IMPRESIONNANT. Le style, l’intelligence, sa réflexion et sa fantaisie.
Une belle histoire de cinéma, un regard rêveur et désenchanté sur le monde. C’est brillant !

Guillaume – Librairie Charlemagne – Toulon

Il est à la fois question de notre société envahie d'images, de l'histoire du cinéma, d'actualité, des GAFAM, de caméras, d'amour d'absence, d'héritage familial, d'écriture, de journalisme, de ce que l'on voit, comment on le perçoit, de cadrage... J'adore la construction de ce roman : 24 chapitres qui se répondent ou se doublent, selon le propos du narrateur qui entreprend d'écrire l'histoire de son grand-père. C'est dense (vous n'imaginez pas tout ce qu'on y apprend), (très) original, captivant, (vraiment) émouvant. Un authentique coup de foudre littéraire !
Fabienne – Librairie Gibier – Pithiviers

Un très beau texte touchant par sa justesse, son élégance et sa profondeur. Raphaël Meltz a un talent remarquable pour teinter son récit d’une tendre ironie et  d’une savoureuse dérision, tout en nous invitant à une réflexion sur notre époque dominée par le tout numérique … et son vide. Un régal d’intelligence !
Caroline – Librairie Les Traversées – Paris 5e

Émerveillé par 24 fois la vérité !
Jean-David H. – Librairie La MargeHaguenau

Coup de cœur de la rentrée !
Librairie Nordest – Paris

24 fois la vérité, de Raphaël Meltz, raconte avec sensibilité et une intelligence remarquable la vie de deux hommes, traversés par le XXème siècle et ses questionnements.
Actualitté

 

 

Vivement conseillé ! Un roman qui fait la part belle au cinéma, à la mémoire qui se remplit, à l'image d'une pellicule. C'est aussi une histoire de famille qui se transforme en traversée du siècle sous la plume de Raphaël Meltz. Touchant.
Librairie de Paris – Paris 17e

Une œuvre majeure ! Deux récits fluides et intelligents sur l'histoire des caméras, du montage, de notre rapport aux écrans. Aussi, un joli récit de filiation enrichit ce roman pour nous émouvoir. Du ressenti et des connaissances, le roman parfait !
Simon G. – Librairie Atout Livre – Paris 12e

Du vrai, du sensible, du beau ! 24 fois la vérité comme 24 points de vue qui jalonnent notre XXe siècle. Un homme et son grand-père nous questionnent sur notre rapport au temps, à l'absence, aux traces que nous laissons, ainsi qu'aux technologies, qui nous émerveillent autant qu'elles nous avilissent. Raphaël Meltz signe un texte d'une grande délicatesse, touchant, subtil et savamment mené. Avec toujours en ligne de mire cette injonction à être vrai et à prendre le temps de vivre, car... « La vie. Une fois encore. La vie. Rien que la vie ». Éblouissant !
Laura – Librairie Arthaud – Grenoble

Quel bonheur que ce roman de Raphaël Meltz ! Quelle vie romanesque que celle de Gabriel, que l’on découvre par le regard de son petit-fils emprunt de tendresse et de reconnaissance. Quelle lucidité aussi et quel courage il faut aujourd’hui à un homme pour admettre qu’il fait fausse route et trouver son chemin. Un des plus beaux coups de coeur de cette rentrée.
Valérie – Librairie Ravy – Quimper

Magnifique roman, d’une sensibilité et d’une pudeur incroyable sur la transmission familiale, la vérité, la vie…
Librairie Delamain – Paris 1er

Beaucoup de simplicité et d'élégance dans ce récit où les mots sont précis et le ton juste. Un roman brillant !
Marithé – Librairie Une page à écrire – Janville

Quel bonheur de lecture ! Avec intelligence, Raphaël Meltz passe d'un espace-temps à l'autre. J'aurai tellement aimé suivre Gabriel et sa caméra... La belle surprise de la rentrée.
Bertrand – Librairie des Marais – Villefranche-sur-Saône

Récit vivant, passionnant et puissant, miroir de nos quêtes intimes et universelles. La beauté du doute et de son questionnement vaut 24 fois la vérité. Un coup de cœur et une pépite de la rentrée !
Librairie La Pensée sauvage – Metz

Un livre profond.
Librairie Le Failler– Rennes

Pigiste pour divers quotidiens dans le numérique, Adrien choisit de se lancer dans l'écriture de son premier roman. Son sujet est tout trouvé, il rendra hommage à son grand-père, quasiment né une caméra à la main. Sous l’objectif de Gabriel, opérateur chez Pathé, un siècle défile, les grands évènements de l’histoire ainsi que celles du cinéma prennent vie sous nos yeux. À travers ce roman, l’auteur interroge avec brio la place du cinéma et avec elle, celle des images. Un texte touchant et précieux.
Valérie S. – Librairie L'Arbre à mots – Rochefort

 
Plongez sans hésiter dans ce roman à deux têtes, celle du grand-père et du petit fils, tous les deux ancrés dans l'histoire du cinéma. Mais c'est avant tout une belle histoire pleine d'émotions autour d'un deuil originel. À découvrir absolument !
Librairie de L'Horloge – Carpentras

Un livre sensible et poétique, qui nous parle de cinéma mais aussi de transmission, de deuil et d'amour. Un roman original et émouvant à découvrir.
Nicole – Librairie Le Phare – Paris