LE TRIPODE

Le Dit du Mistral

Olivier Mak-Bouchard


Après une nuit de violent orage, un homme voit toquer à la porte de sa maison de campagne Monsieur Sécaillat, le vieux paysan d’à-côté. Qu’est-ce qui a pu pousser ce voisin secret, bourru, généralement si avare de paroles, à venir jusqu’à lui ? L’homme lui apporte la réponse en le conduisant dans leur champ mitoyen : emporté par la pluie violente et la terre gorgée d’eau, un pan entier d’un ancien mur de pierres sèches s’est éboulé. Or, au milieu des décombres et de la glaise, surgissent par endroits de mystérieux éclats de poterie. Intrigués par leur découverte, les deux hommes vont décider de mener une fouille clandestine, sans se douter que cette décision va chambouler leur vie.
S’il se nourrit des œuvres de Giono et de Bosco, Le Dit du Mistral n’est pas un livre comme les autres. C’est le début d’un voyage, un roman sur l’amitié, la transmission, sur ce que nous ont légué les générations anciennes et ce que nous voulons léguer à celles à venir. C’est un récit sur le refus d’oublier, une invitation à la vie où s’entremêlent histoires, légendes et rêves. C’est une fenêtre ouverte sans bruit sur les terres de Provence, la photographie d’un univers, un télescope aimanté par les dieux.


L'illustration de couverture a été réalisée par Phileas Dog.


Le Dit du mistral a reçu le prix Première Plume 2020.

 

L’Auteur

Olivier Mak-Bouchard a grandi dans le Luberon. Il vit désormais à San Francisco. Le Dit du Mistral est son premier roman.

Presse

D’une narration maîtrisée jusqu’au bout, Olivier Mak-Bouchard restitue la force d’une terre pleine de mythes, qui résonne et prolonge le royaume magique de l’enfance. Cette force n’est autre que celle de la beauté, et il faut bien de tels interprètes pour nous rappeler la puissance de cette majesté.
Youness Bousenna – Télérama

La magie est toujours là, sous-jacente à notre monde prosaïque, et tout le talent d’Olivier Mak-Bouchard est de parvenir à relier pleinement ces deux mondes sans en faire des caisses. Sans en rajouter dans l’élégie – devenue lassante à force de « nature writing » obligatoire – il s’inscrit, avec tout le naturel d’un habitant de ces lieux, comme l’héritier légitime des écrivains qu'il admire.
Yann Fastier – Le Matricule des Anges
 
Tout n’est que plaisir de conter, merveilleux, voyages oniriques dans ce texte mâtiné de patois qui sent bon la terre ocre et souffle fort comme le mistral. (...) La littérature et son champ des possibles n’ont pas disparu. Une superbe révélation.
Stéphane Koechlin – Marianne
 
Le Dit du Mistral nous rappelle combien il est important d’autonomiser nos mythes et d’en oublier les auteurs, pour réenchanter le monde. Comme la palette chromatique de Cézanne inspirée des temps géologiques, le récit de la naissance du mistral exhale le vent de liberté qui souffle sur la Provence.
Camille-Élise Chuquet – LIRE
 
Un roman touffu qui n’oublie jamais de faire la part belle à l’enfance, aux paysages et aux songes. 
Sebastien Lapaque – Le Figaro Littéraire
 
Un roman rythmé, sensoriel, qui fait la part belle à l'amitié malmenée de deux hommes liés par un secret ancestral.
Revue Étude – Aline Sirba
 
Un beau premier roman, instructif, haletant, émouvant…et plein de souffle ! 
Panorama
 
Dans ce merveilleux roman, il est question d'amitié, de légendes, et de vent fripon.
Isabelle Bourgeois – Avantages
 
Olivier Mak-Bouchard sait dire la profondeur et les racines lointaines de ce Luberon qui est bien autre chose qu’un refuge pour riches germanopratins.
Christilla Pellée Douel – Psychologies
 
Le lecteur, une fois arrivé à la dernière page, ne souhaitera désormais qu'une chose, grimper en haut du mont Ventoux, admirer le paysage, et surtout rendre hommage à Vintur.
Midi Libre

J'ai beaucoup aimé (et c'est peu de le dire) Le Dit du Mistral et je suis persuadé qu'il devrait recevoir un prix.
Sylvain Arrestier – Librairie Mollat – Bordeaux

Lecteur, vous voilà embarqué avec deux archéologues amateurs dans une aventure passionnante qui va vous emmener bien plus loin que vous ne l'auriez imaginé. L'écriture est belle, les personnages attachants et le Mistral gagnant ! Un texte empreint de magie.
Librairie Vivement dimanche – Lyon

Un excellent roman, qui parle d'un secret caché derrière un mur de pierres, de terre glaise, de la naissance d'une amitié, d'amour, de transmission. Un livre généreux, humble, ancré dans les terres chaudes du Sud. Un très grand et beau texte. En un mot : foncez !
Valérie Schopp – Librairie L'Arbre à mots – Rochefort

Une grande claque pour ce livre, digne héritier de Frédéric Mistral. Je lui espère un Goncourt, ce serait mérité.
Jean-Frédéric Tonneau – Decitre Crêche-sur-Saône

Ouvrir ce livre, c'est recevoir le Mistral en pleine figure. Deux petits mas blottis au cœur d'un champ de cerisiers et l'orage qui, une nuit, dévoile un pan de l'histoire de la Provence. Voici le début d'une complicité entre deux hommes. Il y a des accents de Daudet et Giono dans cette fable très originale. Ça sent bon la garrigue !
Pascale Servigne – Payot Genève (Suisse)

C’est en effet un texte fort et captivant, je me suis laissée embarquer dès les premières lignes et ne l’ai plus quitté. Le sujet est atypique, le Luberon devient le théâtre magnifique de l’équilibre des forces et de la vie, l’écriture est fluide et limpide, et pour couronner le tout cette pointe de mysticisme achève de donner au roman une teinte mystérieuse et envoûtante.
Camille Fauvel – Fnac Rennes

C'est génial ! C'est incroyable, un premier roman aussi généreux.
Cyrille Falisse – Librairie Lo Païs – Draguignan

Une vraie réussite. Et montrer la langue provençale : bravo !
Sylvie Maillet – Librairies Fontaine

En fouillant cette rentrée littéraire, je ne m'attendais certainement pas à sortir un diamant brut du calcaire sec du Luberon. Le bonheur est là, à faire durer un livre. C'est tout simplement d'une beauté vertigineuse.
Le Furet du Nord – Arcueil

Je me suis laissée séduire par ces paysages du Luberon et effectivement l'on marche au côté des personnages dans ces montagnes que je connais peu. On a qu'une seule envie c'est d'y aller... Cela sent bon le vent, les odeurs... Vraiment très agréable à lire. 
Nadine Dulas – Librairie L'Esprit large – Guérande

Un des plus beaux textes de cette rentrée littéraire… J'ai lu hier Le Dit du Mistral et réellement j'ai été "enchantée". J'ai vraiment été l'objet d'un charme qui rend heureux et rend tout plus beau autour de moi... et en ce moment c'est un tour de force ! 
Isabelle Clément – Espace culturel Leclerc de Marmande

Le Dit du Mistral te chante la possibilité de croire la vérité qui n'existe pas, puisqu'elle est multiple, l'amour pour cette terre du Luberon, la beauté d'une odyssée qui te prend au cœur. Tu te laisseras happer par ce conte, façon mille-feuilles, fait de strates anciennes et de réalisme humaniste.
Fanny Nowak – Librairie Le Grenier – Dinan

Entre dimanche et lundi, j'ai pu lire Le Dit du Mistral, j'étais complètement scotchée devant mon écran. Bref je suis enthousiasmée : vive la femme calcaire ! C'était formidable car je connais tous les lieux. Et c'est un pays que j'aime.     
Amandine Gotti – Librairie Des livres et des hommes – Beaune

J'ai adoré ! Un vrai régal de lecture dû aussi à ces personnages, deux grands gamins jouant aux archéologues, la découverte de légendes du Luberon et bien évidemment à la façon dont l'auteur mêle habilement réalité et imaginaire. 
Librairie Le Marais des livres – Villefranche-sur-Saône

Un conte au cœur de mon pays natal qui m'a enchantée, émerveillée, associé à cette si belle plume de l'auteur. J'ai été emportée jusqu'au bout, au point de m'en laisser un pincement au cœur. 
Clémence – Librairie Le Grenier d'Abondance – Salon-de-Provence

J'ai pris beaucoup de plaisir à passer mon après-midi d'hier dans le Luberon. J'ai trouvé le roman très original, j'ai beaucoup aimé le côté terrien mêlé à l'ambiance onirique et magique des légendes. Le mélange fonctionne particulièrement bien.
Valérie Gury – Librairie de Paris – Saint-Étienne

Un livre rare et magique.
Sylvie Demichelis – Fnac Nice

Super roman !
Librairie Préambule – Cassis

Générosité, lumière et douceur, un livre qu'on va aimer partager, c'est certain !
Anouk – Librairie Point-virgule (Namur)

J'ai adoré ! Les personnages sont fabuleux, l'histoire géniale, l'écriture sublime. Ce livre est pour moi un enchantement.
Lucie Bossé – Espace culturel de Vire

J'aime beaucoup !
Guillaume – Librairie Métropolis – Bayeux

Un livre OVNI, inclassable, une pagnolade humaine et généreuse, un voyage à travers la Provence d'un narrateur accompagné d'un Hussard, un chat facétieux, des rencontres inattendues, le saut générationnel, le partage des histoires entre les générations, une certaine forme de solidarité, une aventure à travers la nature et une région gorgée d'histoires.
David Goulois – Cultura – Chambray-les-Tours

C’est super ! Les légendes, les contes. Olivier Mak-Bouchard nous fait revenir au monde d’avant Jules César. J’ai complètement voyagé.
Ève – Librairie Chimère – Châtillon

On est dans cette Provence paradisiaque (bien que dure et sèche), mais surtout remplie d’histoires, d’humanité, de passé magique et de mythologies. C’est enjoué, bien mené, joliment écrit, assez rythmé, inattendu.
Romain – Librairie Les Danaïdes – Aix-les-Bains

J'ai énormément aimé, adoré même ! Le texte nous plonge au cœur du Luberon, entre natures indomptées et légendes anciennes. Un récit qui fleure bon la Provence, porté par ses expressions chantantes, le Mistral, la rudesse du soleil, et la douceur de l'eau rare. 
Élodie Maurin – Librairie De fil en page – Château-Arnoux-Saint-Auban

J'ai savouré les glissements incessants dans ce texte, dont les strates de fiction accumulées feuillettent l'imaginaire à foison. Tout ce qui est enfoui là dedans, fait fontaine de jouvence en lectures. Je crois que cela plaira beaucoup...
Ninon – Librairie L'Éternel retour – Paris

J'ai terminé cette nuit Le Dit du Mistral, accompagnée d'un Mistral à décorner les bœufs, c'est dire si j'étais dans l'ambiance ! Ce livre est un enchantement.
Corinne – Librairie Feuilles des vignes – Sainte-Cécile-les-Vignes

Sublime.
Magali – Librairie La Géosphère – Montpellier

Je ne suis pas familière de la Provence et cette lecture a été un véritable dépaysement, un émerveillement, une vrai découverte. Quelles richesses dans ces légendes ! Un moment de pur plaisir.
Léanne – Librairie La Préface – Colomiers

J'ai adoré Le Dit du Mistral !
Antony Mignard – Librairie des ogres – Lyon

Un bonheur de lecture !
Librairie Parenthèse – Strasbourg

Direction la terre rude du Luberon, écoutons le vent. Pas n'importe lequel, oh non ! Écoutons le Mistral nous parler d'un voyage à travers l'histoire, les images, les bruits, les odeurs de la terre. Ce que l'on nous lègue un jour et qu'il ne faut surtout pas oublier. À lire à l'ombre des oliviers entre Ventoux et Camargue.
Librairie Place ronde – Lille

Olivier Mak-Bouchard signe un premier roman admirable et si plaisant à lire.
Anny – Fnac Marseille

Coup de cœur pour Le Dit du Mistral, que j'ai lu au milieu des grillons, sous le soleil de Provence, avec juste ce qu'il faut de vent. Belle écriture et au programme : archéologie, croyances ancestrales et rêve ! Très belle surprise pour un premier roman.
Nathalie Prudhomme – Librairie Quai des mots – Épinal

Un texte offrande à la nature et la culture provençales, entre réalité, rêves et légendes. On creuse, on fouille, s'interroge, découvre, s'émerveille... C'est aussi une réflexion sur soi, la vie, l'amitié, la fuite du temps. L'histoire doucement s'égare dans le rêve...
Librairie L'Éclectique – Saint-Maur-des-Fossés

Un énorme coup de cœur pour ce magnifique roman ! L'auteur a un réel talent de conteur et nous emporte totalement avec sa superbe plume.
Stéphanie Almert – Fnac Metz

Un des livres les plus merveilleux qu'il m'ait été donné de lire ces derniers temps.
Librairie Les Yeux qui pétillent – Valenciennes

Une très très belle lecture ! Ce mélange entre les légendes et le récit, le réel et le rêve m'a beaucoup plu. Ça m'a donné envie d'y aller et de découvrir tous ces lieux.