LE TRIPODE

Le Dit du Mistral

Olivier Mak-Bouchard


Après une nuit de violent orage, un homme voit toquer à la porte de sa maison de campagne Monsieur Sécaillat, le vieux paysan d’à-côté. Qu’est-ce qui a pu pousser ce voisin secret, bourru, généralement si avare de paroles, à venir jusqu’à lui ? L’homme lui apporte la réponse en le conduisant dans leur champ mitoyen : emporté par la pluie violente et la terre gorgée d’eau, un pan entier d’un ancien mur de pierres sèches s’est éboulé. Or, au milieu des décombres et de la glaise, surgissent par endroits de mystérieux éclats de poterie. Intrigués par leur découverte, les deux hommes vont décider de mener une fouille clandestine, sans se douter que cette décision va chambouler leur vie.
S’il se nourrit des œuvres de Giono et de Bosco, Le Dit du Mistral n’est pas un livre comme les autres. C’est le début d’un voyage, un roman sur l’amitié, la transmission, sur ce que nous ont légué les générations anciennes et ce que nous voulons léguer à celles à venir. C’est un récit sur le refus d’oublier, une invitation à la vie où s’entremêlent histoires, légendes et rêves. C’est une fenêtre ouverte sans bruit sur les terres de Provence, la photographie d’un univers, un télescope aimanté par les dieux.


L'illustration de couverture a été réalisée par Phileas Dog.

L’Auteur

Olivier Mak-Bouchard a grandi dans le Luberon. Il vit désormais à San Francisco. Le Dit du Mistral est son premier roman.

Presse

Lecteur, vous voilà embarqué avec deux archéologues amateurs dans une aventure passionnante qui va vous emmener bien plus loin que vous ne l'auriez imaginé. L'écriture est belle, les personnages attachants et le Mistral gagnant ! Un texte empreint de magie. 
Librairie Vivement dimanche – Lyon

C’est en effet un texte fort et captivant, je me suis laissée embarquer dès les premières lignes et ne l’ai plus quitté. Le sujet est atypique, le Luberon devient le théâtre magnifique de l’équilibre des forces et de la vie, l’écriture est fluide et limpide, et pour couronner le tout cette pointe de mysticisme achève de donner au roman une teinte mystérieuse et envoûtante. 
Camille Fauvel – Fnac de Rennes

Je me suis laissée séduire par ces paysages du Luberon et effectivement l'on marche au côté des personnages dans ces montagnes que je connais peu. On a qu'une seule envie c'est d'y aller... Cela sent bon le vent, les odeurs... Vraiment très agréable à lire.  
Nadine Dulas – Librairie L'Esprit large – Guérande

Un des plus beaux textes de cette rentrée littéraire… J'ai lu hier Le Dit du Mistral et réellement j'ai été "enchantée". J'ai vraiment été l'objet d'un charme qui rend heureux et rend tout plus beau autour de moi... et en ce moment c'est un tour de force ! 
Isabelle Clément – Espace culturel Leclerc de Marmande

Entre dimanche et lundi, j'ai pu lire Le Dit du Mistral, j'étais complètement scotchée devant mon écran. Bref je suis enthousiasmée : vive la femme calcaire ! Pour moi en plus, c'était formidable car je connais tous les lieux. Et c'est un pays que j'aime.     
Amandine Gotti – Librairie Des livres et des hommes – Beaune

J'ai adoré ! J'ai grandi dans le petit Luberon et l'évocation des paysages m'a complètement transportée sur les terres de mon enfance, quel plaisir de m'y échapper en plein confinement par la lecture. Un vrai régal de lecture dû aussi à ces personnages, deux grands gamins jouant aux archéologues, la découverte de légendes du Luberon et bien évidemment à la façon dont l'auteur mêle habilement réalité et imaginaire. 
Louise Momeux – Le Marais des livres – Villefranche-sur-Saône

Un conte au cœur de mon pays natal qui m'a enchantée, émerveillée, associé à cette si belle plume de l'auteur. J'ai été emportée jusqu'au bout, au point de m'en laisser un pincement au cœur. 
Clémence – Librairie Le Grenier d'Abondance – Salon-de-Provence

J'ai pris beaucoup de plaisir à passer mon après-midi d'hier dans le Luberon. J'ai trouvé le roman très original, j'ai beaucoup aimé le côté terrien mêlé à l'ambiance onirique et magique des légendes. Le mélange fonctionne particulièrement bien.
Valérie Guy – Librairie de Paris – Saint-Étienne

Super roman !
Librairie Préambule – Cassis