LE TRIPODE

Le Temps des Grêlons

Olivier Mak-Bouchard


Du jour au lendemain, partout sur la planète, c’est la stupéfaction : les appareils photographiques ont cessé de fonctionner, ils refusent d’enregistrer la présence des personnes ! C’est à croire que l’univers, saturé de nos présences, a décidé de se révolter contre l’espèce humaine. En Provence, trois enfants doivent grandir avec ce phénomène inexplicable, et voient leur monde basculer dans une direction que personne n’aurait imaginée...

 

Olivier Mak~Bouchard est l’auteur du Dit du Mistral (Le Tripode, 2020). Avec Le Temps des Grêlons, il nous offre un second roman tout aussi étonnant, une fable envoûtante, douce et âpre, qui questionne une nouvelle fois les menaces qui pèsent sur notre temps.


L'illustration de couverture a été réalisée par Phileas Dog.

 

L’Auteur

Olivier Mak-Bouchard a grandi dans le Luberon. Il vit désormais à San Francisco. Il est l’auteur au Tripode du Dit du Mistral (prix Première Plume, 2020) et du Temps des Grêlons (2022).

Livres de l’auteur en poche

Presse

Olivier Mak- Bouchard, auteur d’un beau premier roman Le Dit du Mistral, livre une dense fresque poétique et satirique sur notre époque, racontée du point de vue du fils, plein d’ingénuité. 

Frédérique Roussel - Libération

 

Dans une époque écrasée par les chiffres et l’argent, Olivier Mak-Bouchard offre sans s’en vanter de petites résistances. En forgeant des paraboles puissantes sur notre monde et, plus que tout, en pariant sur la poésie face à sa barbarie.

Youness Bousenna – Télérama

 

L’humour aussi constant que discret, où perce à chaque ligne la jubilation d’un auteur manifestement heureux d’écrire, vient en contrepoint d’un propos plus grave, comme toujours chez les descendants d’Ésope. 
Yann Fastier - Le Matricule des Anges

 

 

Fable écologique et sociologique où l’on dénonce les réflexes égocentrés de la haine de l’autre en général, et de l’étranger en particulier, éloge de l’amitié et de la main tendue, ce roman montre combien la folie des hommes peut les conduire à ne plus perce voir la beauté du monde. Peuplé au final de contes et de légendes, il est l’œuvre d’un écrivain possédant empathie et amour des gens. 
La Provence - Jean-Rémi BARLAND 

Entre candeur et lucidité, la voix de jeune adulte résolument accroché à l'enfance que prête Olivier Mak~Bouchard au héros du Temps des Grêlons est sa principale réussite.
Antoine Faure - Lire

Olivier Mak~Bouchard offre un voyage teinté de réalisme magique au coeur des paysages rugueux d'une Provence où les appareils photographiques cessent subitement d'enregistrer la présence des humains. Dans cette fable acerbe, l'auteur explore avec une poésie teintée d'amertume les menaces qui pèsent sur une humanité consumériste.
Anne-Frédérique Hébert-Dolbec - Le Devoir

 

On se laisse gagner par la malice de l’auteur et l’intelligence d’un propos qui se fait peu à peu politique, sans jamais rien perdre de sa candeur. 

Caroline Bouteillé - Tout Ma


DÉROUTANT, ALLÉGORIQUE, POÉTIQUE ET POLITIQUE.
Nathalie – Librairie Quai des mots – Épinal

Surprenant, incroyablement bien pensé, très bien écrit, toujours en Provence, mais surtout original, ce nouveau livre a tout pour séduire !
Manon – Librairie Furet du Nord – Lille

Le passage du délicat du second roman est réussi pour Olivier Mak~Bouchard. Magnifico !
Cyrille Falisse – Les Papiers collés – Draguignan

Brillant, imaginatif et la métaphore est royale.
Valérie – Le Poivre d’âne – La Ciotat

Je viens de terminer Le Temps des grêlons d’Olivier Mak~Bouchard, et tout comme pour Le Dit du Mistral : gros coup de cœur…
Sylvain – Librairie Écriture – Chabeuil

Un livre gorgé d’espoir et d’amour. Un réveil à l’imaginaire.
Valérie – L’Arbre à mots – Rochefort

Je viens de finir Le Temps des grêlons et j'ai adoré !
Anthony Mignard – Librairie Au bonheur des ogres – Lyon

Coup de cœur !
Maud – Cultura Plan de campagne

Félicitations pour Le Temps des grêlons ! À nouveau un bel exercice d'écriture qui, d'un fait simple, nous embarque dans un récit de légende.
Jérémie Lazard – Le Libre Air du Coin – Barjac

Un grand merci à Olivier Mak~Bouchard dont – décidément, j'adore l'imaginaire – pour cette fable à la fois drôle et flippante, et pour l'envoûtement qui saisit le lecteur.
Valérie Barbe – Librairie Le Brouillon de culture – Caen

Un roman qui permet de prendre un recul salutaire sur ce que l'on est en train de vivre avec des regards justes, forts et sensibles.
Romain – Caractères libres – Aups

J'ai lu avec plaisir et curiosité Le Temps des Grêlons, que je trouve extrêmement étrange et réussi. J'aime ce petit grain de folie dans un roman où finalement tout est calculé au millimètre. Il y a mille trouvailles pour un récit à la fois aérien comme un nuage et dense comme la grêle.
Amandine G. – Librairie Des livres et des hommes – Beaune

Cette fable humaniste et politique nous questionne, nous prend aux tripes.
Céline G. – Librairie Furet du Nord – Beauvais

Le Temps des grêlons fait écho à ce que nous vivons aujourd'hui, d'une manière très habile, sans l'air de rien.
Martine – Librairie Carnot – Vichy

Je me suis laissée embarquer par cette histoire et ce Candide. C’est un roman poétique qui dénonce les dérives de notre temps.
Ève – Librairie Chimère – Chatillon

GÉ-NI-AL !
Laurélie – Librairie Les 3 Souhaits – Morteau

Le Temps des Grêlons aura embelli mon début d'année. Encore une fois avec Olivier Mak~Bouchard, j'ai adoré.
Lu encore plus vite que Le Dit du Mistral ! Une petite perle singulière, follement originale et terriblement intelligente.
Jérémy Parrot – Decitre Part-Dieu – Lyon

Un côté L'Anomalie à hauteur de regard d'enfant. Moins innocent que Le Dit du mistral, mais très fort. On y sent notre monde au bord au bord de l'implosion.
Romain – Librairie Le Grain des mots – Montpellier

À la fin du livre, je me suis senti moins seul ! Si j'osais, je dirais que c'est la rencontre entre Marcel Pagnol et Philip K. Dick, vu par les yeux du Petit Nicolas ! Enfin bref c'est excellent.
Frédéric – Librairie L’Odyssée – Saint-Malo

J'y ai retrouvé tout de suite cette ambiance qui m'avait tant charmée dans Le Dit du Mistral, cette fraîcheur mêlée à quelque chose de plus grand... de bon, de beau.  Encore une fois, l'imagination féconde et merveilleuse d'O. MB est superbe et je trouve qu'il a su l'amener plus loin qu'avec Le Dit du Mistral. C'est impossible de ne pas l'aimer !
Laura – Librairie Arthaud – Grenoble

Très bon !
Sylvain – Librairie Fontaine – Apt

Le talent d’Olivier Mak~Bouchard se densifie. Une facilité à nous emmener, un univers particulier, que j'ai retrouvé avec grand plaisir. La métaphore est belle et précieuse. Gros coup de cœur pour cette pépite !
Maud – Librairie Des livres et vous – Saint-Jean-de-Maurienne

Confirmation est faite qu’Olivier Mak~Bouchard a définitivement une imagination sans limite. Et un très grand talent d’écriture. Déjà ébahi par Le Dit du mistral, il déploie dans ici une fiction fantastique avec la plus grande discrétion, à l’ombre d’un très beau roman d’apprentissage. Mais quelle fascination pour ses lecteurs. C’est admirable de créativité et d’ingéniosité. Soyez curieux et enthousiastes de découvrir ce qu’est le Temps des grêlons.
Guillaume L. – Librairie Charlemagne – Toulon

Une très belle surprise que ce roman : l'auteur nous invite à garder notre âme d'enfant face aux déchaînements de notre monde.
Valérie R. – Librairie Un monde à soi – Roanne

J’adore !
Jean-François Delapré – Librairie Saint-Christophe – Lesneven

Happée dés les premières pages par cette fable satirique quelque peu « orwellienne », je l'ai dévorée jusqu'à la dernière ligne. Décidément Olivier Mak~Bouchard a un don pour nous emporter sur son Nuage.
Michèle Lablache Combier – Librairie Les Pêcheurs d’étoiles – Fontenay-aux-Roses

Difficile de satisfaire les attentes après un premier roman aussi magnifique ... Défi cependant relevé haut la main : j'ai adoré Le Temps des grêlons ! On retrouve la merveilleuse plume de l'auteur, et cette légèreté, apportée grâce au narrateur, à sa vision enfantine et naïve des éléments alarmants arrivant autour de lui.
Anne – Librairie Le Mot de la faim – Montreuil Juigné

Je suis ravie de cette lecture, je trouve le style de l'auteur encore plus affirmé que dans Le Dit du mistral (qui était déjà exceptionnel !)
Camille K. – Nouvelle librairie Sétoise – Sète

Que ceux qui ont lu Le Dit du mistral se préparent à un véritable feu d’artifice ! Quant à ceux qui ne le connaissent pas, quelle chance de le découvrir avec ce Temps des grêlons si malin, si tendre et talentueux… À la croisée de chemins, où se rencontreraient Marcel Pagnol, Dino Buzzati, James Barrie et Arthur Rimbaud !
Librairie Passerelles – Vienne

Se construit ici un roman d’anticipation à la 1984 où la société se transforme, se police, les extrémismes se font de plus en plus présents et finissent par organiser un nouvel ordre social si proche de celui qui pourrait nous pendre au nez… La surprise réside dans l’enchantement à écouter cette histoire dans la bouche de Peter, garçon simple et candide, dévoué à ses proches, manifestant un désir de bien faire et gardant un regard franc et direct sur le monde et les hommes qui en fait un acteur impliqué, un témoin privilégié, un observateur hors pair et qui nous le rend si attachant.  Tout cela servi par une écriture fine, enjouée et créative qui n’a pas peur d’inventer des mots, des surnoms et des expressions pour coller à l’histoire.
Véronique – Librairie Expression – Châteauneuf de Grasse

Du jour au lendemain plus de photos, les selfies, les portraits, les personnes, plus de visage ni de corps sur les photos. Juste rien... les humains ne s'impriment plus. Alors quand des personnages illustres du passé ressurgissent dans notre monde contemporain, c'est l'incompréhension totale. L'auteur nous conte cette histoire au travers des yeux d'un petit garçon en Provence, nous suivons son évolution et celles de ses deux amis de l'enfance à l'adolescence jusqu’à l'âge adulte. Étonnant, une réflexion sur notre monde et notre vie face aux écrans, cette obsession de tout capturer et tout poster sur les réseaux.
Nolwenn – Librairie Vauban – Maubeuge

 

Tout est à cette aune, absurde et jubilatoire, la littérature de l’imaginaire laissant carte blanche à l’écrivain qui multiplie les péripéties […]
Claudine Bergeron – Hors ChampLire la critique ici


J'y ai retrouvé la poésie que j'avais tant aimé dans Le Dit du mistral. L'histoire m'a encore plus plu, le côté SF/Anticipation sûrement. L'idée de voir ce nouveau monde à travers les yeux d'un enfant, on va dire naïf, ajoute de la profondeur aux réflexions philosophiques sur notre monde. Et Arthur quoi !

Juliet – Librairie La Madeleine – Lyon

Une fable envoûtante, douce et âpre, qui questionne une nouvelle fois les menaces qui pèsent sur notre temps.
La Traversée – Verviers (Belgique)

Avec une pointe d'humour, de candeur et de fantastique, l'écriture subtile permet de faire passer les bons messages au bon moment.
Pauline – Librairie La Mandragore – Chalons-sur-Saône

Une pépite pour le second roman de l’auteur. Superbe !
La Tasse d’encre – La Ferté Saint-Aubin

Vous savez, nous les libraires, nous sommes un peuple méfiant. Les bons premiers romans ne font pas les bons auteurs. Et pourtant Le Temps des grêlons est réussi, définitivement. À sa façon, différente du premier, il exulte le changement, le renouveau, le passé qui revient, le futur qui n’existe plus. J’aurai aimé que ce roman soit moins proche de ce que nous vivons. Mais la littérature en temps de crise, n’est plus là pour abrutir les esprits (…) Préparez-vous. Vous n’avez pas souvent lu de roman comme celui- ci.
Magali – Librairie La Buissonnière – Samatan

J'ai beaucoup aimé. Le côté fantastique à double détente de la disparition des images des Hommes et la multiplication de leur retour est très intéressant. Et l'aspect métaphorique et politique est bien amené, bien mené, sans perdre le fil du roman.
Marie Michaud – Gibert Joseph – Poitiers

Quel formidable régal ! Olivier Mak~Bouchard est vraiment un auteur qui sait écrire et qui a des histoires à raconter ! L’intrigue m'a évoqué à la fois L'Anomalie, et les romans de José Saramago (L'Aveuglement, par exemple). J'ai été embarquée, surprise et séduite, finalement très tentée d'arrêter de prendre des photos qui alourdissent le pauvre Nuage !
Magali – Librairie Géosphère – Montpellier

Pertinent, original, poétique.
Agathe – Librairie Le Jardin des lettres – Andernos-les-Bains

C’est un véritable plaisir de retrouver le précieux talent de conteur d’Olivier Mak~Bouchard ! On pense fort à José Saramago, dans cette capacité à partir d’un petit élément déclencheur (les appareils photographiques) et de tirer les fils petit à petit, lentement, patiemment, et de voir où cela nous conduit. C’est une fable, oui, peut-être, c’est doux, c’est tendre, ça parle de l’enfance, de l’insouciance, mais aussi de l’inévitable peur du basculement dans le monde des « Grands », où vivent les ombres, les peurs, la haine de l’autre qui floute bien mal celle que l’on a de soi. Au point qu’en voulant faire disparaître l’Autre, on disparaît soi-même.
Brice – Librairie L’Angle rouge – Douarnenez

Sous ses airs candides, Le Temps des Grêlons s’impose comme une fable engagée mais surtout profondément humaine. Un nouvel enchantement après Le Dit du Mistral, qui installe un peu plus son auteur dans nos cœurs.
Librairie de Paris – Paris 17e

Une fable fantastique.
Librairie Folies d’encre – Les Lilas

Un second roman, aux allures de fable politique, étonnant et réussi.
Librairie Vauban – Marseille

Qui aurait pu imaginer qu’un jour les humains n’apparaitraient plus sur les photographies ? Voici le point de départ de ce nouveau roman d’Olivier Mak~Bouchard où notre monde se trouve bouleversé le jour où nos visages disparaissent des écrans. À travers l’amitié de trois adolescents du sud de la France, c’est aussi l’histoire de notre société inadaptée à l’inattendu qui nous est contée.. Rafraichissant comme un sirop d’orangeade, décoiffant comme un coup de mistral, imaginatif comme l’esprit d’un enfant, ce nouveau roman d’un auteur attaché à sa Provence nous transporte dans des contrées où la farce, le burlesque et l’inattendu se bousculent. Et vous ne serez pas au bout de votre surprise, quand des pluies de grêlons feront leurs apparitions sur terre. Bonheur de lecture garanti.
Roselyne – Librairie L’Armitière – Rouen

Une fable drôle, enlevée, excellente.
Librairie L’Apothicaire – La Souterraine

Dystopie réjouissante quoique inquiétante. Un petit bijou !
Martine – Librairie Entre les lignes – Chantilly

Le Temps des Grêlons, outre ses nombreuses qualités, m’a permis de sortir d’une longue phase de lectures peu enthousiasmantes. J’ai bien sûr beaucoup aimé, et je suis très fan de cette douce dinguerie.
Laurence – Librairie Lettre et merveilles – Pontoise

Olivier Mak~Bouchard est un conteur né ! Après Le Dit du Mistral, fable provençale qui nous avait conquis, il nous offre un conte aux accents fantastiques, plein d’humour, mais qui dit beaucoup de notre monde. (…) Un second roman qui montre la folle imagination d’Olivier Mak~Bouchard !
Librairie Vivement dimanche – Lyon

Marcel Pagnol, l’invention de la photographie, George Orwell, l’immigration, le petit Nicolas, Arthur Rimbaud... Ce livre est un bouillon de culture, un magnifique croisement d’influences. Après Le Dit du Mistral, Olivier Mak~Bouchard nous conte une fois de plus sa région du Luberon, avec la générosité qu’on lui connaît et une bonne dose d’imagination. Le Temps des Grêlons file tout droit dans le panthéon des livres qui m’ont profondément marqué !
Thomas – Librairie Le Pavé du canal – Montigny le Bretonneux

Aussi farfelu, drôle et tendre qu’une chanson de Jacques Higelin, ce second roman - tout aussi alerte que son premier - vous fera autant rire que réfléchir, sourire que méditer : un grand bol d’air revigorant ! COUP DE COEUR.
Pauline – Librairie Mots et compagnie – Carcassonne

Du Petit Nicolas mais pour les grands ! Mais pas seulement, car derrière la verve et la fantaisie de l’auteur, s’élabore une fable puissante sur le pouvoir de l’image et les maux de notre époque… Créativité, humour et poésie arment de merveilleux la littérature salvatrice d’Olivier Mak~Bouchard. Précieux !
Librairie Passages – Lyon

Et si les appareils photos cessaient soudain de fonctionner ? Au coeur de la Provence, un jeune garçon assiste à cet étrange phénomène et raconte... Un roman splendide, sous le signe des cigales et des poèmes de Rimbaud, qui nous interroge sur ce qui fait notre humanité profonde. Une merveille !
Bulle – Librairie du canal – Paris 10e.

Olivier Mak-Bouchard a l'esprit bien tordu. C'est entendu. Mais son récit est tentaculaire. Il s'insinue dans les recoins de l'inconscient collectif. Et quand on y prête plus attention, il fait tout péter.
Simon Antony – Brain Matin

Une véritable pépite, dont il faut lire jusqu'au dernier mot, de la dernière page, pour en ressortir le sourire aux lèvres, et comprendre que tout est pensé de A à Z.
A LIRE, A LIRE, A LIRE.
Librairie Doucet - Le Mans