LE TRIPODE

Le Chien des étoiles

Dimitri Rouchon-Borie


Écoutez bien ce que je vais vous dire parce que dans l’instant c’est la nuit qui parle pas moi et c’est une voix pure, alors je serai pas capable de la refaire ensuite.
 
Gio a vingt ans, peut-être un peu plus. Sa vie n’est plus la même depuis qu’un lâche lui a planté un tournevis dans le crâne. Désormais, Gio voit ce que peu de gens devinent. La beauté de la nuit. L’appel des chouettes. La grandeur de ses amis Papillon et Dolores. Étonnant road movie gitan, Le Chien des étoiles est le roman de leur destin, un périple cruel et doux dans le monde des humains.


Illustration de couverture : Amandine Bourbon-Toulan

 

Sélection Prix du Roman des étudiants France Culture 

 

 

 

L’Auteur

Dimitri Rouchon-Borie est né en 1977 à Nantes. Il est journaliste spécialisé dans la chronique judiciaire et le fait divers. Il est l’auteur de Au tribunal, chroniques judiciaires (La Manufacture de livres, 2018). Il est l'auteur au Tripode de Le Démon de la Colline aux Loups (lauréat de nombreux prix, dont le Prix des Inrockuptibles et le Prix Première de la RTBF, 2021), Ritournelle (2021), Fariboles (2022) et Le Chien des étoiles (2023).

Livres de l’auteur en poche

Presse

Une magnifique sonate pour corps et coeurs souffrants en quête de réparation
Jean-Rémi Barland - La Provence

Une traversée hallucinatoire. Un grand roman d'amour. 
Marie Richeux - Le Bookclub sur France Culture - Réécouter l'entretien avec Dimitri Rouchon-Borie ici

Dimitri Rouchon-Borie, familier des prétoires, est toujours du côté des victimes, des "amôchés", des sans-famille, des âmes pures et surtout de la littérature.
Jérôme Garcin - L'Obs

Rock et baroque, cette langue poétique est constamment en mouvement. Les mots s'entrechoquent comme les coups de poing que Gio assène pour préserver autant qu'il peut l'innocence de ses protégés. 
Henri Leblanc - France Culture

Une épopée âpre, pleine de boue et de fureur : l'odyssée d'un desperado magnifique.
Fabrice Colin - Le Canard enchainé 

La beauté du style unique de Dimitri Rouchon-Borie, cette langue qui fait jaillir des ténèbres la poésie, l’infinie tendresse qui en émane, sont un enchantement qui console de ce qu’il nous donne à voir. Assurément, l’un des plus beaux textes de cette rentrée.
Pauline Leduc - L'Express
 
Dans une langue drue, Dimitri Rouchon-Borie raconte une histoire de violence et de bonté, et invente un univers excessif qui restitue, trait pour trait, la marge sociale. 
Muriel Steinmetz - L'Humanité
 
Un roman fulgurant.
Julien Mucchielli - En attendant Nadeau 
 
Hameçonné par une langue somptueuse, le lecteur suit aveuglément Dimitri Rouchon-Borie au fil des tribulations d'un jeune gitan charismatique. 
Yann Fastier - Le Matricule des Anges
 
Dimitri Rouchon-Borie nous offre une nouvelle épopée âpre, pleine de boue et de fureur, avec cette écriture à hauteur d'enfant. (...) Et toujours, cette langue d'une infinie tendresse, entre rage et poésie
Hugo Wintrebert - Vanity Fair

Dimitri Rouchon-Borie prouve décidément qu'on peut incarner quelque chose de nouveau dans un roman français corseté, pris au piège de ses obsessions. (...) Après deux chroniques judiciaires beckettiennes qui mariaient le sauvage et l'absurde, il continue de raconter, dans une langue bouillonnante, les déchirures qui forgent le coeur des hommes. 
Léonard Desbrières - Lire le Magazine Littéraire. 

Une balade noire sur ce qui lie et sépare les êtres.
Juliette Einhorn - Le Monde

"Le chien des étoiles", épopée gitane et sanglante
Francesco Biamonte - RTS

Le nomadisme prend une dimension mythique, le gitan devient hobo
Pierre Maury - Le Soir

Dimitri Rouchon-Borie nous parle, dans ce conte cruel, de liens, de séparations et du dur métier d'homme. Un régal.
Ariane Bois - Psychologies Magazine

On a l'impression parfois de lire du Céline, de traverser des ambiances créées par Buzzati ou Steinbeck, tous ceux-là à la fois et certainement plein d'autres et pour autant aucun d'eux : la voix de Dimitri Rouchon-Borie est singulière et unique.
Anne-Cécile Juillet - Le Télégramme 

Un magnifique roman 
Nathalie Rossignol - France 3 Bretagne. 

On est bouleversé de chagrin face au destin tragique de ces gracieux mais aussi de joie, oui, de cette joie étrange, mélancolique, métaphysique ou tout comme, d’avoir eu la chance, grâce à la plume démente de Rouchon-Borie, de les rencontrer, et de les pleurer. 
Jérémy Bernède - Midi Libre

Avec Le Chien des étoiles, on retrouve la force brute et l’étrange poésie, marques de fabrique de l’auteur.
Serge Bressan - Le Quotidien du Luxembourg

Impossible de passer à côté du road-movie gitan Le Chien des étoiles de Dimitri Rouchon-Borie qui confirme, après Le Démon de la Colline aux loups son art de raconter autrement. 
Vanina Le Gall - La Nouvelle République 

Ce roman séduira sans doute par son intrigue sensible et poétique mais l'ambition de ce roman, sa dimension la plus percutante pourrait résider là : dire les marges, les traduire.
Cécile D., Addict-culture.

La plume de Dimitri Rouchon-Borie cisaille, pique, rafle, brise... Toujours en laissant la place à cette faible lueur de douceur et d'amour. Le Chien des étoiles est un grand roman - voilà tout. 
Valentine Costantini - Actualitté

Dimitri Rouchon-Borie a l’art de transporter le lecteur au plus près des émotions de ses personnages, en exprimant, avec toute la finesse de son écriture et la douceur de ses images, aussi bien la souffrance que la tendresse qu’ils ressentent tout au long de ce périple poignant !
Les Notes
 
J'avais adoré Le Démon de la Colline aux Loups et je ne suis absolument pas déçue par ce nouveau roman ! Le personnage de Gio est superbement écrit, sa sensibilité est très touchante... L'univers des gens du voyage nous emporte, le trio nous émeut, la fin nous laisse sans voix. Un gros coup de cœur pour le retour de Dimitri Rouchon-Borie sur nos tables en août. 
Margaux Maurer – Librairie Mollat – Bordeaux

C’est une histoire de violence et de vengeance, d’amour et de bonté. C’est un conte de la nuit, qui suit la lumière des étoiles et la chanson de la chouette, malgré la peur qu’engendrent l’obscurité et la solitude. C’est encore une fois, un texte qui navigue sans temporalité, que Dimitri Rouchon-Borie nous offre, et qui restera, toujours, sans fin, une lumière dans la nuit infinie des hommes. Merci pour cette lecture, belle et sauvage, qui colle au cœur et qui fait monter l’âme.
Laura – Librairie Arthaud – Grenoble

Autant de violence et de beauté dans un même ouvrage. 
Anne – Librairie Goulard – Aix-en-Provence

Ce livre, ce sont des bonnes et des mauvaises rencontres, des galères, de l’espoir, des chutes, de la tendresse, des peurs, de la solitude, du partage, des apprentissages. Quelle claque ! 

Camille – Librairie Richer – Angers

Il y a une immersion totale dès le début de ce roman. Cette langue est superbe. Le Démon de la Colline aux Loups était déjà très fort mais Dimitri Rouchon-Borie a réussi à aller encore plus loin.
Alexis – Librairie Kléber – Strasbourg

Ce nouveau roman de Dimitri Rouchon-Borie est encore une claque ! Il est tellement cinématographique et ce final est incroyable. Je l'ai fini hier et je n'arrête pas d'y penser, je n'arrive pas à me détacher de Gio, Dolores et Papillon... Quelle force narrative !
Alexandra – Librairie Fnac Ternes – Paris 17e

Gio est un gitan, parti sur les routes, des amis dans les mains, abîmé par la vie et réparé dans la nuit. Gio est une âme pure de celle qui protège, de celle que le monde veut ronger par lâcheté et jalousie. Dans la nuit de Gio, les lucioles disparaissent peu à eu, mais pour lui, les étoiles les remplaceront...
Une magnifique lecture qui promet un sourire mélancolique et des larmes rieuses.

Romain – Librairie Dialogues – Brest

Lire ce texte, c’est faire éclater la nuit à coup de mandales. Chercher à se relever. Dans la poésie du désespoir, on est tous des chiens d’étoiles. On a, chevillée au corps, la détresse mêlée d’innocence de Gio. La phrase claque. Les chapitres jouent aux équilibristes sans tomber. C’est fou, ce qu’un homme peut endurer.
Guillaume le Tirilly – Librairie L’Aire de Broca – Pont-l’Abbé

Je viens de finir Le Chien des étoiles, que j'ai adoré tout simplement. De tout ce que j'ai lu de la rentrée, il est mon plus gros coup de cœur tant je l'ai trouvé bien écrit, surprenant, ambitieux et pour autant sans aucune prétention. Encore un grand livre de chez vous. Merci et bravo à Dimitri Rouchon-Borie !
Pierre – Fnac Saint-Lazare – Paris 9e

"Ne vivent haut que ceux qui rêvent."
Et de la hauteur, il en a, Gio. Et des rêves encore plus grands que sa caboche perforée. Et bien assez pour trois, avec de la place pour ceux de la gamine, et même pour les mots que Papillon dessine avec ses mains. Et puis encore pour Camarade et son regard de chien. Un chien dans les étoiles, un tournevis dans la voie lactée... Et la fresque à la craie d'une vie cabossée où le charbon souligne l'étendue des possibles qu'un jet de pierre foudroie. Dimitri Rouchon-Borie
écrit à l'os la poésie, la brutalité et la douceur. Le feu des corps et les fumées de l'âme, la lumière qu'une chouette aura fait naître dans l'œil de Gio, vibrer dans le sourire de Dolores, chatoyer dans les cheveux de Papillon.
Claire – Librairie Le Marque-page – Quintin

Cette langue gitane... C’est savamment fait, autant d’argot que de punchlines. Et la fin… J’en reste bouche bée !
Corentin – Librairie Au Brouillon de Culture – Caen

On retrouve le talent qu'a Dimitri Rouchon-Borie, à se glisser dans la peau des personnages atypiques et cabossés, à leur donner vie à travers une langue d'une justesse... d'une finesse... d'une poésie !...
Maria – Librairie L’Autre Rive – Toulouse

Je peux d’ores et déjà dire que ce roman fera grand bruit. Je suis sincèrement très admiratif de la prose, de sa force évocatrice et de la forme employée.
Jeoffroy  Librairie Goulard – Aix-en-Provence

Oh my God ! Pour moi, un des romans de l’année c’est sûr. À travers les yeux de Gio, on devine la possible beauté du monde dans l’horreur des hommes. Les lumières qui jaillissent de l’amitié, de l’amour et de la solitude. Par où commencer ? Une histoire impeccable, des personnages fascinant.e.s, une écriture incroyable… C’est un roman très dur mais magnifiquement beau et lumineux.
Leo – Librairie Un livre à soi – Montréal (Québec)

Une très belle langue.
Nadège – Librairie Molière – Gembloux (Belgique)

J'ai lu ce livre il y a quelques jours, et je ne m'en suis pas encore remis. J'oserais dire que c'est pour défendre des livres tels que celui-ci que nous exerçons le métier de libraire.
Olivier – Librairie Ryst – Cherbourg

Une des plus grosses pépites de la rentrée littéraire.
Marion – Librairie Le Goût des feuilles – Taverny

Après Le Démon de la Colline aux Loups, Dimitri Rouchon-Borie frappe encore plus fort avec ce texte aux allures de conte gitan d'une beauté terrible. L'auteur parvient par la magie des mots, à faire émerger de la lumière du fin fond des ténèbres. Immense coup de cœur !

Valérie – Librairie Un monde à soi – Roanne


Admiration totale pour cet enivrant créateur qu’est Dimitri Rouchon-Borie. Une vraie identité d’écriture et un style maintenant identifié et confirmé. Il poursuite son exploration des marges dans ce roman, cette fable démoniaque de la noirceur et de l'espoir, parfaitement domptée. Sans conteste l'une des pépites de ce mois de septembre.
Guillaume – Librairie Charlemagne – Toulon

 

Quelle claque ! J'ai adoré Gio, ce personnage qui, comme Duke dans Le Démon de la Colline aux Loups, est un être fracassé mais tellement plein de lumière et d'amour... L'écriture est encore plus ciselée, plus poétique aussi. C'est un texte très fort ! Que nous défendrons avec ardeur ! Vous pouvez compter sur nous !
Laure – La Petite librairie – Sommières


J’ai été très émue.
Nadège – Librairie Antigone – Gembloux (Belgique)

 

Comme prév(en)u c'est du tout bon. Ça bouscule, c'est noir et poétique, quasi hors du temps... j'ai adoré ! Décidément il ne faut pas le lâcher, Dimitri Rouchon-Borie.
Guillaume – Espace culturel Leclerc – Tarbes

Je sais pas trop si je me suis pris une grosse claque ou une longue caresse. En tout cas, mille couleurs. Celles d'une fresque et celles plus sombres de tous les tableaux qu'on voit se dessiner ligne à ligne. J'ai aimé le renouvellement de l'écriture sans trahison, la place laissée pour qui le lit, et puis ce conte, ce voyage initiatique, la puissance de la nuit, la pureté éclatante des héros, l'honneur et la lâcheté entremêlés de tous les autres, la fuite esseulée… et puis ces derniers mots à la fin de la dernière page du dernier chapitre…
Merci encore pour les secousses.
Sara – Librairie La Mauvaise herbe – Eymet

Gio, Dolores et Papillon fuient la violence mais elle leur court après. La plume de Dimitri Rouchon-Borie nous bouleverse à nouveau. Comme dans Le Démon à la Colline aux Loups, les protagonistes de ce récit entament un voyage pour s’échapper de la fatalité de leur destin. Ils sont nés de la violence et courent vers la pureté. Un texte qui se lit en apnée. Une merveille.
Ariadna – Librairie La Méridienne – Fleurance

La lecture de ce roman était incroyable ! À la fois violent et doux, poétique et brutal, un style narratif unique, Dimitri a bien confirmé son talent d’écrivain et sa sensibilité ! Merci !
Céline – Librairie Mots et Images – Guingamp

Un merveilleux Chien des étoiles de Dimitri Rouchon-Borie. Cette œuvre m'a profondément marquée (…)  J'ai entamé ma lecture, et dès les premiers mots je me suis accrochée au doux géant qu'est Gio. Quelques paragraphes plus tard, je me suis surprise à également m'attacher à Papillon et Dolorès, tout à la fois si jeunes, si brisés et si combattifs. 

Alexia – Librairie du Cours – Lyon 3e.

J'ai trouvé Le Chien des étoiles extraordinaire, c'est noir mais rempli d'espoir. Une fois commencé, impossible de le lâcher ! Encore une grande réussite.
Philippe – Maison de la presse Mérignac  

 

Ce roman m'a bouleversé, et j'ai lutté pour ne pas le finir trop vite, et en savourer la poésie. Les personnages sont inoubliables, et l'auteur nous transporte dans son univers à la fois sombre et plein de douceur...
Nicole – Librairie Le Phare – Paris 12e

 

C’est un énorme coup de cœur. Il y a dans ce roman tellement d’images poétiques, qu’on ne retrouve nulle part. Dimitri Rouchon-Borie arrive à nous faire rire et à nous émouvoir avec son art du portrait et des dialogues… Un grand texte !

Sylvain – Librairie Les Chemins du livre – Maisons-Laffitte

 

Un roman d’une très belle qualité, qui fera certainement un très beau parcours.

Danièle – Librairie Libellule – Marmande

 

Je viens de terminer Le Chien des étoiles... et bravo ! C'est vraiment très fort.

Brice – Librairie l’Étagère – Saint-Malo

 

Un véritable road trip qui nous tient en haleine, le lecteur part sur les chemins inconnus de la cavale tel un hobo jusqu'au dénouement en bout de course ! Si Steinbeck avait réalisé le film O'Brother, cela pourrait ressembler aux Chiens des étoiles. 

Sylvestre – Librairie L’Instant – Paris 15e.

 

Une lecture pleine de visions et d’éclats.

Librairie L’Éternel retour – Paris 18e.

 

Un beau périple poignant et émouvant. Nous avons aimé retrouver les belles phrases et les fréquentes métaphores ainsi que la finesse de la plume, si poétique et sublime de Dimitri Rouchon Borie. 

Librairie Aux feuilles volantes – Saint-Paul-les-Dax

 

Ce roman est excellent.

Brice – Librairie Agora – La Roche-sur-Yon

 

Une histoire plus que touchante et tendre.

Fanny – Decitre Ecully

 

Un style onirique et décapant.

Stéphanie – Fnac Metz

 

Il faut quand même que je vous dise que j'en ai lu des romans émouvants, bouleversants, j'ai souvent eu la larme à l'œil, même pleuré souvent, mais celui-ci m'a brisé le cœur, je n'ai jamais gardé cette sensation de gorge nouée plusieurs heures après avoir refermé un livre.

Dès les derniers mots lus, le livre refermé, j'ai eu comme la sensation de revenir d'un autre monde, un long moment est passé avant que je puisse me détacher de la présence de ces trois personnages dont j'ai suivi le destin avec une telle empathie.

J'ai refermé ce livre avec un profond sentiment de perte, le cœur battant fort, des prémices de sanglots dans la gorge. Réellement bouleversant. Et cette écriture. Une langue particulière, sans-pareil.

Isabelle – Librairie Les Mots retrouvés – Vitry-sur-Seine

 

Gio, Papillon, Dolores : trois personnages marqués au fer rouge qui vous suivront bien après avoir refermé la dernière page de ce conte initiatique.

Mélanie – Librairie L’Armitière – Rouen

 

Bravo à Dimitri Rouchon-Borie !

Sandrine – Librairie La Rumeur des crêtes – Cadenet

 

Roman initiatique d'une extrême beauté... sans aucune concession

Loïc – Librairie La Traversée – Verviers (Belgique)

 

Un conte cruel habité de personnages célestes dont les routes parfois convergent pour un temps d'apaisement, servi par l'écriture animale, sensible et poétique de l'auteur de " Le Démon de la colline au loup ". L'écrivain se fait magicien, ses personnages font corps avec les mots et ce second roman instaure sa singularité.

Élodie – Librairie La Baignoire d’Archimède – Brives

 

Ce livre, c’est la plus belle chose que j’ai pu lire cette année.

Juliette – Librairie Montbarbon – Bourg-en-Bresse

 

Un texte percutant et tout en poésie. L’auteur porte un véritable regard sur la noirceur de l’être humain.

Chloë – Librairie Clareton – Béziers

 

Un texte triste et beau, ensorcelant pour dire l’âpreté du monde.

Camille, Kim et Raphaëlle – Librairie 47° Nord – Mulhouse

 

La force de ce roman, c'est qu'il nous parle de beauté, de douceur, d'évasion et de rédemption.

Librairie Voyage au bout des livres – Briançon

 

Ce titre s'annonce d'ores et déjà comme un incontournable ! C'est fort, poétique et rude à la fois.

Librairie Le Chat Botté – Rixensart – Belgique

 

Voici mon plus gros coup de cœur de cette rentrée littéraire. Un roman absolument bouleversant !

Laëtitia – Librairie L’Arabesque – Paris 19e.

 

Un conte de la nuit, sombre et sauvage, qui nous raconte une histoire de vengeance et d’amour. Dimitri Rouchon-Borie est décidemment maître dans l’art du contraste violent, celui des images qui persistent longtemps au fond des yeux et du cœur.

Librairie Sauramps – Montpellier 

 

Un roman qui se lit comme un conte, où la douceur et la bonté viennent illuminer la noirceur du monde.

Librairie Claudine – Wavre (Belgique)

 

Un écriture très ciselée, juste, pour un roman tout en clair-obscur qui oscille entre la violence et la tendresse.

Librairie Les Carnets d’Albert – Sallanches

Un énorme coup de cœur !
Marie-Espérance – Librairie Le Pavé dans la Mare – Élancourt

Il y a quelque chose de mythologique dans l'écriture de Dimitri.

Que ce soit le héros du Démon de la Colline aux Loups ou Gio, des êtres balancés dans des mondes violents qui tentent de chercher la beauté alors que tout autour hurle la mort. Duke écrit pour tuer le démon en le nommant, Gio peint pour raviver la mémoire de ses amis. Et au milieu, à la fin, des brasiers pleuvent. Mythologique car dans sa rage d'écriture, cette transe, il crée des univers codés où chaque ligne pousse le personnage dans une échappée funeste. Il n'y a pas de fin, juste des récits qui se répondent.

(…) Dimitri Rouchon-Borie va chercher en nous un récit qu'on voudrait taire, celui des violences refoulées, des deuils impossibles, tant son acte d'écriture procède de l'instinct. 

Des visions qui lui appartiennent, il crée son propre langage, celui des désaxés. Ses personnages magnifiques crient qu'il y a en dehors du monde sensible, une échappée possible.

Cyrille – Librairie Papiers collés – Draguignan


J’ai adoré Le Chien des étoiles.
Thomas Chardon – Librairie du Pincerais – Poissy 

Un roman excellent de chez excellent, plus accessible que Le Démon de la Colline aux Loups. Dimitri Rouchon-Borie est un écrivain incroyable. Nous sommes happés par son écriture.
François – Librairie Prologue – Cholet

Une lecture enthousiasmante !
Librairie À la lettre – Saint-Girons

J’adore ce roman.
Christelle – Librairie L’Indépendante – Saint-Gaudens

J’ai fini hier Le Chien des étoiles et quelle claque… C'était sublime, c'était beau, c'était doux et fort à la fois. J'ai fini en larmes et en y repensant ce matin les larmes me sont revenues. Je n'oublierai pas Gio et j'ai hâte de pouvoir le mettre entre les mains de nos clients. Merci d'avoir permis ce moment, je crois que mes émotions sont encore trop fortes pour pouvoir en parler correctement.
Anne-Claire – Fnac – Biganos

C’est dur mais qu’est-ce que c’est bien. Je n’oublierai pas Gio, Dolores et Papillon de sitôt.
Timothée – Librairie Curieuse – Saint-Briac-sur-Mer

J’ai pris la route avec Gio, Dolores et Papillon et on n’en ressort pas indemne. Que d’émotions ! J’ai beaucoup apprécié ce lien doux et pur qui les unit dans ce monde de brutes.
Librairie Le Jardin des Lettres – Andernos-les-Bains

On retrouve beaucoup de points communs avec Le Démon de la Colline aux Loups. Il y a cette écriture qui lorgne du côté du conte et cette noirceur du monde auquel Gio cherche à échapper en se créant une famille avec Papillon et Dolores. L'espoir est rattrapé par la violence du monde extérieur mais heureusement cette petite lumière reste jusqu’à la fin du roman.
Cédric – Fnac – Montélimar

Un texte immense dont on ne sort pas indemne, ébloui par la lumière et étouffé par la noirceur.
Librairie Le Blason – Aix-en-Provence

Une claque ! J'ai adoré !
Agathe – Le Genre urbain – Paris 20e

Comment sort-on de ce roman ? Triste et ébloui assurément, sidéré par l'art de l'auteur à agglomérer un ensemble de choses lues, vues, entendues. J'en suis encore titubant, saoulé par la beauté de la fresque et ébloui par l'histoire qui m'a été contée. Du grand-Œuvre et une entrée en matière extraordinaire dans les publications à venir...
Frédéric – Librairie Durance – Nantes

Dimitri Rouchon-Borie a su une nouvelle fois nous amener vers des personnages et des histoires qui vont nous accompagner un long moment.
Séverine – Librairie Les Jolies Mots – Vivonne

J'ai aimé le niveau de langue à la fois littéraire et populaire, les personnages et leur assemblage hétéroclite, j'ai aimé ce mélange de grande violence et de naïveté, ce petit filet d'espoir qui coule quand même.
Dorothée  – Librairie À la Lettre – Saint-Girons

Je viens à l'instant de finir Le Chien des étoiles et, comme Le Démon de la Colline aux Loups, c'est un énorme coup de cœur !
Marie-Espérance – Librairie Le Pavé dans la Mare – Élancourt


Dimitri Rouchon-Borie est un faiseur de beauté. Il est incroyable. Et cette fin… Quelle fin totalement folle ! Merci beaucoup de nous faire lire ce genre d'ouvrage.
Thibault – Librairie L’Écriture – Vaucresson


Un très beau style.

Librairie Parenthèse – Saint-Céré

Un univers sombre et envoûtant, et un beau clin d’œil au sublime Démon de la Colline aux Loups.
Librairie Des Livres et Vous – Maurienne

C'est bouleversant de traverser ce songe étonnamment réaliste, et bouleversant de s'en réveiller si confusément apaisé, et comme rechargé ; peut-être de voir tant de beauté et d'amour sortir d'un terreau si compact de violence. C'est limpide, mais ça charrie beaucoup. Je tire mon chapeau à Dimitri Rouchon-Borie et le remercie chaudement !
Benjamin – Librairie La Carline – Forcalquier

C’est une longue chanson gitane qui se chique, se pleure, se joue d’un souffle, un conte désaccordé, une complainte de ceux qui ont un pied dans le fracas aléatoire de l’existence et un autre déjà planté dans des cieux profonds et légers. Il y a là trois héros qui ont tout d’une portée sevrée trop vite d’amour, en quête d’un sein originel sur lequel enfin se lover, entre douleur, maladresse et violence inexorable. C’est puissant, beau et triste, comme cette longue nuit du monde traversée par quelques comètes.
Typhaine – Librairie Payot Rive Gauche – Genève

C'est une claque, c'est fort, c'est déchirant et lumineux à la fois. Le grand roman de la rentrée.
Christelle et Sylvain – Librairie L’Indépendante – Saint-Gaudens

Superbe roman ! Encore une fois, Dimitri Rouchon-Borie nous emporte avec sa plume si poétique, si sublime. Ode à la différence, au rejet. Ode à la nature, à la beauté, à la simplicité, aux animaux. Plaidoyer pour l’amour, le vrai, contre la violence des hommes. […] Et cette fin… cette conclusion… Lecteurs, vous vous souviendrez longtemps de ce repère de deux chiens dans les étoiles.
Benoit – Librairie Aux feuilles volantes – Saint-Paul-les-Dax

Ce roman est absolument génial. Dimitri Rouchon-Borie est ma nouvelle idole !
Cécile – Librairie Un point un trait – Lodève

Le Chien des étoiles est un livre incroyable. Je suis sûre que beaucoup de libraires vont le soutenir, ce sera mon cas. 
Sylvie – Fnac – Nice 

Le Chien des étoiles m’a bouleversée. Comme toute l’équipe d’ailleurs !
Felicity – Librairie Calligramme – Cahors

Nous l'avons reçu (et dévoré). Comme son premier roman, Le Chien des étoiles est une pépite ! On se laisse porter par l'écriture en accompagnant ses trois "enfants".

Léna – Fnac Dinard

 

J'ai découvert avec un réel plaisir l'écriture de Dimitri Rouchon-Borie. C'est un roman très surprenant et vraiment envoûtant. Les personnages sont touchants, c'est une écriture subtile et précise. Bref, un vrai plaisir de lecture que je ne manquerai pas de présenter comme un coup de cœur pour les clients de la librairie.

Aurélie – Librairie Au temps des livres – Sully-sur-Loire

 

J'ai beaucoup aimé ce livre ! On est porté par le récit grâce à cette langue si particulière que j'apprécie grandement.

Jean-Yves Maximilien – Librairie Je Me Souviens – Fontenay-le-Fleury

 

Quel texte fracassant, inoubliable ! Ces trois vagabonds transcendant la misère en grâce, force et espoirs insensés tout en étant rattrapés par la violence, la cruauté et la bêtise humaines...

Martine – Librairie Tonnet – Pau

 Un roman qui tente d'aller au-delà des préjugés, respectant les croyances et la force des liens qui peuvent unir les humains et les animaux, même au-delà de la mort.

Un roman dont la fin ressemble fortement à un commencement.

À savourer tout doucement 

Bénédict Deleurence – Librairie Darrigade – Biarritz

 

Un roman intime, sombre, olfactif qui prend aux tripes. 

Un récit qui traduit la médiocrité humaine, interroge les vices de l'Homme, ses peurs et tourments, son orgueil, sa méchanceté, où s'y confronte la bonté et l'empathie parsemées au fil des pages par des rencontre éblouissantes. Un héro vibrant d'amour qui tente de trouver un nouveau chemin de vie que celui qui lui a été destiné. 

Et parfois, c'est se retirer du monde qui nous sauve pour un jour ou pour toujours. Magnifique !

Cécile – Librairie La P’tite librairie – Puteaux

 

Un road-trip gitan beau et cruel dans lequel un jeune chien de la casse se métamorphose brutalement en un chien des étoiles ! Un animal cabossé et extralucide fuyant la sauvagerie des hommes pour la beauté d'un monde hors le monde ! Un ciel et une nuit où abriter ses rêves et élever son âme. Tout simplement fabuleux !

Allan – Librairie des cordeliers – Romans-sur-Isère

 

Un texte coup de poing, entre ombre et lumière, entre chien et loup. Ou la beauté des émotions se dit sans se dire loin du tumulte du monde des hommes.

Librairie Nouvelle Page – Pibrac 

 

Dimitri Rouchon-Borie signe ici un nouveau roman lyrique, tranchant, poignant surtout.

Maxime – Espace culturel de Ruffec

 

Dimitri Rouchon-Borie nous propose quelque chose d’autre, âpre, rugueux et pourtant sensible. Une œuvre qui explore, utilisant pleinement le pouvoir de la littérature. Le tout dans une maison d’édition, Le Tripode, qui fait un travail exceptionnel.

Librairie À l’entour – Nasbinals

 

L’écriture de Dimitri Rouchon-Borie emporte tout sur son passage grâce à un langage comme inventé où il nous emporte avec des phrases puissantes, tranchantes, crues et poétiques à la fois. Pour ma part, j’en ai relu plusieurs afin d’être sûre d’avoir pris toute la mesure de leur beauté singulière. Avec Le chien des étoiles, c’est moi qui avais la tête dans les étoiles, les étoiles littéraires !

Librairie Il était une fois – Saint-Lys

 

Un très beau moment de littérature.

Katia – Librairie nomade 

 

S'il fallait encore se persuader du talent de l'auteur, ce second roman achève de nous convaincre. Voilà une œuvre qui dépeint sans compromis la nature humaine - et ses surprises.

Clarence – Librairie La Chouette librairie – Lille 

 

Que c’est merveilleux de retrouver Dimitri Rouchon-Borie… Ce roman nous emporte loin, très loin dans les tréfonds de notre âme, ça s’agrippe et ça ne nous lâche plus. Tout au long de la lecture nous plongeons, nous plongeons avec toi, Gio….

Une écriture d’une sensibilité inouïe, une patte unique d’une profondeur à nous émouvoir… Nous ressortons de cette lecture complétement chamboulés !

Hélène – Librairie Gibier – Pithiviers

 

Le chien des étoiles, c'est un livre poétique dénué de sous-entendu sur la vie qui s'acharne, un jeune homme trop grand pour se cacher des problèmes qui le suivent où qu'ils aillent.
C'est un roman émouvant sur des enfants à la recherche de leur place, heurtés par une vie sans pitié, une écriture réussie, une découverte émouvante ! À lire !

Océane – Librairie Vauban – Maubeuge

 

Ce livre est la confirmation du talent de son auteur : un roman qui vous serre le cœur et vous fait ressentir une multitude de sentiments avec force.

Librairie Garin – Chambéry

 

Écriture d'une incroyable sensibilité, tout en étant brute et âpre. Superbe ! 

Mehdi – Librairie Mots et cie – Carcassonne

 

Ce livre, c’est l’histoire d’une quête, celle d'un moment de répit, d'un havre de paix, pour Gio et la famille qu'il s'est créée. Une lecture intense qui touche au cœur !

Mélissa – Librairie Les Mots en cavale – Rumilly

 

Le nouveau roman de Rouchon-Borie était très attendu, après la déflagration du Démon de la colline aux loups. Nous y retrouvons de nouveau son style ultra percutant, brut, poétique, rageur. (…) Dimitri Rouchon-Borie nous plonge dans un univers de la marge, des sans voix, entre violence et beauté. Un récit de miraculés se confrontant à leur destin. Sublime !

Nicolas – Librairie Le Vent Délire – Capbreton

 

Ce roman n’est pas que bouleversant, c’est une montée lente vers l’émotion la plus pure qui fait ressortir des sentiments que l’on cache parfois au plus profond de son cœur. C’est la main sur le ventre, haletant, que l’on finit ce livre poignant, et tout en essayant de cacher une larme, on lève la tête et on sourit aux étoiles.

Didier – Librairie des Pertuis – Saint-Pierre d’Oléron

 

Gio nous embarque sur les routes à la recherche d'un espace de paix pour lui et les êtres qu'il aime. Mais la violence du monde se rappelle toujours à eux. Il raconte cette quête dans une langue orale, parfois bancale, souvent poétique et qui vient toucher au cœur. Un gros coup de cœur !

Librairie Vivement Dimanche – Lyon

 

L'écriture est ciselée, taillée, splendide, et nous transporte dans ce road-trip fascinant, et surtout dans la quête de rédemption d'un jeune homme pour qui la vie n'est pas tendre et ne lui réserve rien de bon. Magnifique et intense moment de lecture !

Blandine – Librairie Le Marque-page – Saint-Marcellin

 

Un roman au style unique et envoûtant, des personnages et une histoire inoubliables ! Un auteur qui a de la magie dans les doigts !

Librairie Martin-Delbert – Agen

 

Superbe écriture ! L’auteur du Démon de la colline aux loups revient avec un road trip gitan fou, cruel et émouvant. 

Librairie Le Vrai Lieu – Gradignan

 

De retour après Le Démon de la colline aux loups, Dimitri Rouchon-Borie conte à hauteur d'enfant une fuite rocambolesque pour se délivrer de l'horreur d'un quotidien devenu insoutenable. Gio, Dolores et Papillon ont leur destin scellé les uns aux autres et il va falloir survivre à tout ça, au monde des adultes vicieux, corrompus, abattus sous le poids des vices et des trafics. Le Chien des étoiles est une fable contemporaine, une expérience de lecture et d'écriture qui ne peut pas laisser indifférent.e. Le personnage de Gio, adulescent introverti, meurtri qui devient le grand frère protecteur, forcément, de Dolores et Papillon, va ouvrir tous les possibles de la pensée humaine par sa naïveté et sa clairvoyance, son intuition intacte d'enfant et son courage. Que de personnages aux gueules cassées à qui on voudrait offrir une boisson chaude, un bain de douceur... C'est une lecture poignante, une écriture rugueuse, imagée, onirique et tellement folle ! C'est grandiose.

Sandrine – Librairie La Rumeur des crêtes – Cadenet

 

L’écriture tout en finesse, emplie de poésie, nous ensorcelle par la justesse de ton. Un roman d’une grande élégance de style qui met en valeur toute la chaleur humaine dans un monde très sombre.

Marie-Thé – Librairie Une page à écrire – Janville 

 

C’était magnifique, aussi cruel que tendre, aussi sombre que lumineux, Dans la droite ligne du Démon mais en plus poétique.

Romeo – Librairie Au vent des mots – Lorient

 

Roman initiatique d'une extrême beauté... sans aucune concession.

Loïc - Libraire La Traversée – Verviers (Belgique)

 

Je viens de lire "Le chien des étoiles" que j'ai adoré. 

Jean-François Tréhant – Librairie Les Sandales d’Empédocle – Besançon

 

Attention, merveille ! Roman de la marge à l’écriture éblouissante, le nouveau roman de Dimitri Rouchon-Borie allie poésie et rudesse pour conter cette épopée noire et émouvante.

Antoine – Librairie Le Tumulte – Vouvray

 

Dimitri Rouchon-Borie nous livre un nouveau roman poignant, mélangeant l’espoir et l’effroi d’une main de maître. Un voyage à travers l’obscurité, écrit avec beaucoup de sensibilité et d’humanité.

Librairie D’un livre à l’autre – Avranches

 

C'est un roman émouvant sur des enfants à la recherche de leur place, heurtés par une vie sans pitié, une écriture réussie, une découverte émouvante ! À lire !

Océane – Librairie Arborescence – Massy-Palaiseau

 

Dimitri Rouchon-Borie frappe au cœur avec ce nouvel ouvrage où violence et beauté s’entremêlent sur fond d’onirisme et de mysticisme.

Nathalie – Fnac Forum – Paris 1er

 

Loin du monde des hommes, il existe peut-être celui de la beauté des émotions pures où seul l’esprit serait capable de nous reconnecter à notre humanité. Le chien des étoiles raconte cette espérance, dans la solidarité, la résilience et l’amour de son prochain.

Librairie Les Passagers du livre – Landerneau

 

Un road-movie gitan bouleversant à l’écriture sensible et poétique. L’histoire de trois âmes en peine qui saura vous émouvoir.

Léa – Libraire Lo Païs – Draguignan

 

C’est terriblement beau, poétique et dur !

Librairie le Merle moqueur – Paris 20e

 

Une épopée intemporelle, tragique et poétique.

Librairie La Tonne – Rouen

 

Un road-movie tragique qui chante la beauté cruelle des gitans.

Laure – Librairie Petites histoires entre amis – Chennevières-sur-marne

 

Avec ce nouveau titre, Dimitri Rouchon-Borie renoue avec la poésie de l’obscurité, des tréfonds de laquelle il parvient à faire scintiller une constante lumière. Gio se révèle, comme Duke dans Le Démon de la colline au loups, un héros dépositaire de sa propre langue que l’on fait tourner sept fois derrière ses yeux.

Librairie Gutenberg – Strasbourg

 

Une fuite, un road trip, une fable merveilleuse qui nous coupe le souffle. S’y mêle violence et beauté, noirceur absolue et feu de lumière.

Isabelle – Librairie La Plume du Sarthate – Bourges

 

Pari gagné pour cet auteur qui vous emmène dans un roadtrip violent et beau à la fois, comme seule peut l'être la Vie...

Sa langue rude et poétique vous enveloppe, ses personnages durs et innocents ne vous quittent plus.

Cela vous pique au cœur pour peu que vous ayez gardé votre âme d'enfant...

Librairie Les déferlantes – Morlaix

 

J'ai tout aimé, l'histoire, les personnages, et l'écriture !!!

Librairie Le monde d’Arthur – Meaux

 

Terrible et sublime, l’histoire de Gio, Dolores et Papillon est une fuite en avant en marge du monde. Après Le Démon de la colline aux Loups, ce très beau roman confirme ce qu’il y a d’unique dans le talent de Dimitri Rouchon-Borie.

Margaux – Librairie Le Failler – Rennes

 

Après l'excellent démon de la colline au loups, l'auteur revient avec un conte cruel sur la brutalité des hommes et la volonté d'un jeune gitan de s'échapper et de s'envoler avec les chouettes.

Jonathan – Librairie Le Chat Pitre – Fécamp

 

J'ai lu Le Chien des étoiles et suis encore sous le choc et le charme !

Dans ce roman, les rapports humains simples ou complexes sont traduits dans un langage clair et transparent. C'est limpide et beau, tout est dit dans la simplicité à travers des personnages touchants, inoubliables, captivants. Les mots irradient et exacerbent nos sentiments.  

Valérie – Librairie La Cité du vent – Saint-Flour

J’ai adoré ce livre.

Anouck – Librairie La Friche – Paris 11e.

 

Un souffle romanesque saisissant.

Librairie Les Lucettes – Sainte Luce sur Loire

 

Je suis très impressionnée par le travail de Dimitri Rouchon-Borie.

Delphine – Librairie Gibert Joseph – Paris 6e.

 

Un très beau roman.

Dolly – Librairie Les Gens qui lisent – Sartrouville

 

Un texte magnifique.

Chloé – Librairie La Petite Ourcq – Paris 19e

 

C’est dans la langue de leur auteur que vivent ces personnages attachants ; gitans malmenés, destins fracassés, rêvés.

Ninon – Librairie L’Éternel retour – Paris 18e

 

L’auteur du Démon de la colline aux loups revient avec un roman tout aussi puissant. Violence, résignation et amours sont les maîtres mots de leur impitoyable épopée.

Librairie Le Passeur – Bordeaux 

 

C’est une langue sauvage, très poétique, c’est une conversation avec la beauté de la nuit face à l’horreur des hommes. C’est un roman si puissant qu’il colle au cœur.

Librairie Les Petits papiers – Auch 

 

La langue visuelle est poétique de l’auteur côtoie la noirceur crasse et la cruauté de bandits sans états d’âme. Un texte d’une grande profondeur qui traite des thèmes d’actualité comme l’exclusion, la misère, les boucs émissaires mais aussi l’amitié et la solidarité. 

Isabelle – Espace culturel Leclerc de Vannes 

 

227 pages qui serrent le cœur et broie les tripes, grâce à une capacité inouïe de l’auteur à nous faire entrer en empathie absolue avec son personnage principal. C’est le parcours d’une existence, semé d’embûches, de Gio qui trébuche, mais pour tant se relève et se bat. Un superbe roman, entre lumières et ténèbres, entre violence et poésie, entre espoir et mélancolie. Une expérience littéraire et sensorielle sans égale ! Chef d’œuvre !

Antony – Librairie Au bonheur des ogres – Lyon

 

Le chien des étoiles est beaucoup plus lumineux que Le Démon de la colline aux loups. Beaucoup plus facile à conseiller et je l’ai beaucoup aimé !

Anabelle – Librairie Maupetit – Marseille

 

Gros coup de cœur de Cassandre

Librairie La Virevolte – Lyon