LE TRIPODE

Esther

Olivier Bruneau


Anton et Maxine forment un couple sans histoires, doucement consumé par la routine. Une nuit, en rentrant d'un dîner, ils découvrent par hasard une lovebot, poupée sexuelle animée et douée d'intelligence artificielle, abandonnée aux ordures. L'irruption dans leurs vies de ce corps, programmé pour le plaisir mais martyrisé dans sa chair synthétique, va bien vite bousculer leur intimité. Mais tandis que la créature retrouve peu à peu vie et révèle des fragments de son passé, ils ne se doutent pas encore que les épreuves qu'elle a traversées la rendent exceptionnelle, et en font la proie d'une traque insoupçonnée. 


La couverture a été réalisée par Juliette Maroni.

L’Auteur

Après de dispensables études de géographie, Olivier Bruneau a occupé les nobles fonctions de caissier de piscine, de chargé d’accueil de musée et de scénariste frustré. Il s’épanouit aujourd’hui en tant que rédacteur multitâches pour un site web culturel. 

Livres de l’auteur en poche

Presse

 

Vous avez aimé Une Machine Comme Moi, récente fiction uchronique de Ian McEwan où évolue un androïde haut de gamme? Vous allez adorer Esther, deuxième roman d’Olivier Bruneau qui, lui, donne la vedette à une femme artificielle. (...) Révélé en 2017 par Dirty Sexy Valley, le romancier est à son affaire pour décrire des scènes sacrément torrides, sans fausse note. Son écriture fluide émaillée de dialogues très vivants rend crédible et captivant ce récit d’anticipation aux accents de thriller, mettant en scène une société où les voitures sont autonomes, où l’on consomme du steak de dauphin d’élevage. Et, outre des personnages attachants, Olivier Bruneau aborde avec pertinence l’obsession des hommes à se surpasser via des robots, mais aussi la perte d’humanité qui, dès lors, les menace.

Delphine Peras, l'Express

 

Olivier Bruneau nous avait déjà totalement éclaté avec Dirty Sexy Valley. Le Tarantino de la littérature française revient. On est sur un pur moment de plaisir. 500 pages de kiffe. On espère juste que le confinement dure jusqu’au 20 mai pour le déguster tranquillement.
Simon Antony – Brain magazine

Un livre libérateur, drôle, intelligent, fascinant et vertigineux par les questions qu'il pose. Tant qu'il y aura des Olivier Bruneau, la littérature française se portera bien. Un direct dans le foie, direct dans mon panthéon après seulement deux livres !
L'Espadon – chronique complète

Riche, brillant et surprenant.
Benjamin Spohr – Librairie Sauramps – Montpellier

De la créature ou du créateur, lequel est le véritable monstre ? Une réponse intelligente et passionnante en 515 pages.
Marianne – Librairie Les Lisières – Tourcoing

J'ai adoré ! Olivier Bruneau a un talent rare, on a envie de vivre dans ses romans.
Cyrille Falisse – Librairie Lo Païs – Draguignan

J'ai surtout été émue par le personnage d'Esther. J'ai terminé la lecture il y a quelques jours mais je pense à elle de temps en temps.
Stéphanie – Librairie Payot – Lausanne (Suisse)

Nous avions adoré Dirty Sexy Valley et avec Esther, Olivier Bruneau transforme l'essai ! Nous sommes un peu dans le Robot qui rêvait, mais version sexe. [...] Bravo, bravo, c'est bien mené (même s'il y a anguille sous roche dès le début, on ne se doute pas de la fin). Vraiment bravo !
Manon Tézier – Librairie Masséna – Nice

Olivier Bruneau a une écriture habile et limpide et sait nous happer dans cette histoire où les personnages sont faits de chair ou de peau synthétique, de sang ou de câbles, où la frontière entre l'homme et la machine se brouille... Il explore nos désirs et frustrations avec une rare acuité. Efficace comme un polar, haletant comme un thriller, vif et sexy, mais aussi intelligent et ingénieux : quel plaisir ! 
Librairie Delamain – Paris

Du très grand thriller technologique ! De l'humour, du suspens, des dialogues qui font mouche. C'est un très bon divertissement, intelligent sur la question de l'IA, des androïdes et de la singularité. J'ai adhéré à fond et l'ai dévoré.
Martin Knosp – Librairie Nouvelle – Asnières

Entre le thriller et la science-fiction, découvrez la Lovebot qui va ébranler vos convictions sur la robotique.
Morgane – Librairie Martin-Delbert – Agen