logo_tripode LE TRIPODE
 
Facebook Twitter issuu

Le Testament d'Awdrey-Gore

Edward Gorey


Le Testament d’Awdrey Gore est la synthèse hilarante de l’univers d’Edward Gorey et du Cluedo. Un assassinat est commis, et il faut bien trouver un coupable. Pour se faire, Edward Gorey va décortiquer tous les éléments du parfait meurtre entre amis : liste rigoureuse des suspects, inventaire saugrenu des armes du crime, plan détaillé des lieux propices aux homicides, énumération délirante des manières de tuer, etc, etc. Si vous avez un jour commis le péché d’aimer Agatha Christie, vous ne pourrez que succomber à ce nouvel opus du génial Edward Gorey.

DÉCOUVRIR UN EXTRAIT

L’Auteur

Edward Gorey (1925 -2000) est un dessinateur singulier. Ne nous attardons pas sur sa vie sentimentale ou le nombre de ses bagues, et retenons l’essentiel. Certains se souviennent de lui comme de l’étrange individu, portant jeans et manteau de fourrure, qui assista pendant un quart de siècle à toutes les représentations du New York City Ballet. D’autres savent que sa belle-mère chantait la Marseillaise dans le film Casablanca ou qu’il vivait avec en moyenne sept chats dans un petit appartement new-yorkais. Les plus érudits le connaissent pour son générique de la série Mystery !, les plus âgés se rappellent son décor renversant pour le Dracula donné à Broadway en 1977.

Le plus étonnant, c’est le nombre d’Américains qui ont eu, un jour ou l’autre, un livre d’Edward Gorey entre les mains. Extravagantes, inclassables, souvent d’inspiration surréaliste, toujours brèves et délicieuses à parcourir, ces œuvres farfelues font la joie des amateurs de livres décalés. Les recueils de Gorey sont aujourd’hui rassemblés dans des anthologies. Sa maison de campagne — Elephant House — a été transformée en musée. Plusieurs essais explorent son univers. Tim Burton le revendique comme maître. La méconnaissance de cet auteur en France est d’autant plus étonnante...

 

Quelques pensées d’Edward Gorey

"Parfois, je me dis que ma vie aurait été complètement différente si j’avais appris à dessiner."

"Disons que les choses auxquelles je m’intéresse sont par essence paresseuses."

"En y réfléchissant, j’ai assassiné des enfants dans mes livres pendant des années."

"Ma mère a eu une attaque vers quatre-vingts ans et son caractère en fut entièrement changé. Tout ce qui en elle relevait d’un amour hypocrite pour l’espèce humaine disparut."

" Il est probable que je vais davantage intéresser quelqu’un qui a grandi dans une ville que quelqu’un qui a grandi dans une ferme du Dakota du Nord, bien que vous trouviez des gens effroyablement décadents dans les fermes du Dakota du Nord."

"J’ai beaucoup d’affection pour la série Buffy et les vampires, je la recommande fortement à tout le monde."

"Dans mon espèce, je suis le seul."